Dépôt numérique
RECHERCHER

Étude écotoxicologique du site de Mercier soumis aux impacts de l’incinérateur de déchets dangereux.

Belmeskine, Hayet (2012). Étude écotoxicologique du site de Mercier soumis aux impacts de l’incinérateur de déchets dangereux. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Doctorat en biologie, 208 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (88MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Les effets de l'incinération de déchets dangereux sur l'environnement et sur la santé humaine se sont imposés comme étant un problème majeur de ce siècle. Ces effets ont été mis en évidence par un très grand nombre d'études menées sur l'émission de polluants organiques persistants (POP), et particulièrement sur 1'émission de dioxines et furanes dont 1'une des premières sources est l'incinération de déchets. Notre travail visait une étude écotoxicologique de certains sols en périphérie de l'incinérateur de déchets dangereux de Mercier, en utilisant les vers de terre Eisenia andrei comme bioindicateurs. Afin d'identifier et de mieux comprendre le comportement de ces organismes vis-à vis des sols de Mercier, nous nous sommes proposé d'étudier, dans un premier temps, l'effet d'un mélange de dioxines/furanes sur la réponse immunitaire via des tests in vitro et in vivo au laboratoire pour prédire les effets dans l'environnement. Ainsi, les expériences de cette première partie de la thèse ont montré que les polychlorodibenzo-p-dioxines et les polychlorodibenzofuranes (PCDD/F) modulent le système immunitaire du ver de terre. En effet, dans les tests in vitro, une stimulation de la phagocytose et de l'activité des cellules NK-Iike a été observée pour une concentration sublétale du mélange PCDD/F contenant 25 ng de 2,3,7,8-TCDD/litre. Dans les expériences in vivo, le test de toxicité aigüe-contact papier filtre a révélé une inhibition de la phagocytose pour une concentration de mélange contenant 276 J.lg/cm2 et plus de 2378-TCDD. En exposant des E. andrei à des sols contaminés par des PCDD/F à différentes concentrations pendant 28 jours, nous avons constaté une diminution significative de la croissance, de la cellularité, et de 1'activité phagocytaire des cœlomocytes à une concentration du mélange contenant 1 ng de 2,3,7,8-TCDD/g sol. Dans un deuxième temps, l'exposition des vers de terre aux sols de Mercier, sous des conditions contrôlées de laboratoire, a mis en évidence que les sols se trouvant sous le panache de 1'incinérateur provoquent une diminution significative de la survie et du potentiel biotique, après 28 jours d'exposition. De même, l'étude in situ a permis de constater et de confirmer ces mêmes réponses. En effet, il a été observé des mortalités allant de 50 à 80% chez les vers exposés dans des mésocosmes installés sous le panache. De plus, l'évaluation de la croissance chez les vers restants dans ces mêmes mésocosmes annonçait une perte significative de poids. Ces expériences ont également permis de démontrer que ces sols ont des effets sub-létaux. Cela a été évalué par la mesure de biomarqueurs soient; l'intégrité de la membrane lysosomiale en mesurant le temps de rétention du rouge neutre (TRRN), l'activité phagocytaire et le cycle cellulaire des cœlomocytes. Les résultats ont révélé une diminution du TRRN traduisant une fragilité de la membrane lysosomiale considérée comme cible subcellulaire de l'action des métaux lourds et des polluants organiques (e.g. PCDD/F) présents dans les sols. D'autre part, nos expériences de terrain ont mis en évidence une modulation (stimulation ou inhibition) de la réponse phagocytaire et une perturbation du cycle cellulaire des cœlomocytes chez les vers exposés sous le panache. Dans l'ensemble, nos expériences ont montré que le potentiel biotique ainsi que le système immunitaire du ver de terre peuvent être affaiblis suite à 1'exposition permanente aux polluants organiques et inorganiques présents dans le sol.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Fournier, Michel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Vandelac, Louise (Département des sciences environnementales, UQAM); Haddad, Sami (Département de santé environnementale et santé.., UdeM)
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: ver ; terre ; contamination ; sol ; polluant ; dioxine ; immunotoxicologie ; toxicite
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 09 nov. 2015 19:17
Dernière modification: 09 nov. 2015 19:17
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/574

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice