Dépôt numérique
RECHERCHER

Établissement d'un modèle d'étude de la reprogrammation épigénétique dans les cellules germinales foetales du rat mâle.

Rwigemera, Arlette; Delbès, Géraldine . Établissement d'un modèle d'étude de la reprogrammation épigénétique dans les cellules germinales foetales du rat mâle. In: 1ère journée scientifique de l'axe pharmacologie et toxicologie, 28 octobre 2016, INRS- Institut Armand-Frapper, Laval, Qc, Canada.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (137kB) | Prévisualisation

Résumé

La reprogrammation épigénétique (R.E) est une étape critique du développement foetal des cellules germinales du testicule. Elle est caractérisée par le remodelage de différents marqueurs épigénétiques dont la reméthylation de l’ADN (5mC) et les variations de modifications posttraductionnelles de l’histone H3. Il a été suggéré que certains polluants environnementaux affectent la fertilité masculine surtout si une exposition survient pendant cette phase. Toutefois, les mécanismes d’action restent mal compris. La culture organotypique du testicule foetal de rat est un excellent modèle pour reproduire ex vivo la cinétique de développement du tissu et préserver l’interaction entre les cellules. Ce projet vise à tester si ce modèle permet de reproduire la dynamique in vivo de la R.E dans les cellules germinales foetales.

Premièrement, nous avons prélevé des testicules à quatre stades de développement et établi, par immunofluorescence, les profils de changement de 5 modifications d’histone et de la 5mC dans les cellules germinales in vivo. Deuxièmement, des testicules prélevés à 16 jpc (jours postcoïtum) ont été mis en culture pendant 4 jours sur insert et avec/sans FBS. Sans FBS, les résultats de quantification fait après 48h et 96h de culture montrent que les 3 marques étudiées in vitro (5mC, H3K4me3 et H3K4me2) ont les mêmes dynamiques que celles observées in vivo. Enfin, par pyroséquençage, nous avons établi la cinétique de reméthylation du gène à empreinte paternel H19 dans les gonocytes in vivo et montré que cette cinétique est reproduite in vitro. Ces résultats suggèrent que la culture organotypique peut reproduire le processus de reprogrammation épigénétique.

Type de document: (NON SPÉCIFIÉ)
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 05 juill. 2017 14:54
Dernière modification: 05 juill. 2017 14:54
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/5655

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice