Dépôt numérique
RECHERCHER

Modulation de l'expression des gènes pro-métastatiques MMP-9 et galectine-7 dans les cellules cancéreuses

Bibens Laulan, Nathalie (2016). Modulation de l'expression des gènes pro-métastatiques MMP-9 et galectine-7 dans les cellules cancéreuses Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en virologie et immunologie, 150 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (7MB) | Prévisualisation

Résumé

De nombreuses études démontrent les rôles cruciaux des gènes mmp-9 et lgals-7 dans la progression tumorale et plus particulièrement pour leurs actions généralement pro-métastatiques. La MMP-9 est une protéase surtout reconnue pour être responsable de la dégradation de la matrice extracellulaire et plus particulièrement de la lame basale, alors que la galectine-7 est reconnue pour être constitutivement surexprimée chez certaines cellules malignes, leur conférant notamment une résistance à l’apoptose. Son expression aberrante est particulièrement marquée dans les types agressifs de cancers du sein et des ovaires. Plusieurs études ont d’ailleurs démontré un lien étroit entre l’expression de la galectine-7 et l’induction de la MMP-9. L’objectif général de cette thèse visait à mieux comprendre les mécanismes moléculaires responsables de leur surexpression dans les cellules cancéreuses. Plus spécifiquement, nous avons déterminé que : 1) l’inhibition de MMP-9 par la voie de l’EGF et d’EGR-1 est dépendante de l’expression de la cytokine BMP-4 et de la voie de signalisation des Smad1/5/8 et 2) que la présence de la galectine-7 dans le microenvironnement tumoral contribue à son expression cytosolique par deux mécanismes distincts et complémentaires, soit par une induction autocrine transcriptionnelle et par l’endocytose de la forme sécrétée. De plus, nous avons démontré qu’il existe un lien étroit entre l’expression de BMP-4 et l’expression de MMP-9 et galectine-7. L’ensemble de ces résultats nous permet non seulement d’avoir une meilleure compréhension de cette relation entre la galectine-7 et MMP-9 dans les cellules cancéreuses, mais d’identifier de nouvelles pistes pour le développement de nouvelles thérapies contre le cancer, particulièrement les formes agressives pour lesquelles il existe peu de traitements efficaces.

Type de document: Thèse Thèse
Directeur de mémoire/thèse: St-Pierre, Yves
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 15 sept. 2017 04:28
Dernière modification: 15 sept. 2017 04:28
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/5257

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice