Dépôt numérique
RECHERCHER

Comparaison des capacités de biodégradation du 17b-estradiol chez différentes bactéries isolées d’un traitement biologique par boues activées.

Lachance, Chantal (2010). Comparaison des capacités de biodégradation du 17b-estradiol chez différentes bactéries isolées d’un traitement biologique par boues activées. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en microbiologie appliquée, 114 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Plusieurs effets des estrogènes naturels ont été rapportés dans la littérature, notamment la féminisation et la présence d'intersexualité chez plusieurs espèces de poissons. Le projet porte sur la biodégradation d'un estrogène naturel, le 17J3-estradiol (E2), dans une optique de traitement biologique du lisier de porcs. Lors de travaux précédents, quatre souches dégradant les estrogènes, soit 1'estrone (E1) et 1'E2, ont été isolées à partir d'un procédé par boues activées utilisé pour le traitement du lisier de porc. Ces bactéries ont été isolées sur des milieux contenant des concentrations très faibles d'estrogènes (1 mg/L) et agiraient par cométabolisme. Dans la littérature, d'autres auteurs ont isolé des bactéries sur des milieux contenant de fortes concentrations d'hormones et ces bactéries utilisent ces substances comme seule source de carbone. Puisque dans les effluents d'eaux usées municipales, les estrogènes sont présents à des concentrations de l'ordre du ng/L, nous posons comme hypothèse que généralement dans les bioprocédés de traitement d'eaux usées municipales par boues activées ce sont les bactéries agissant par cométabolisme qui sont principalement impliquées dans la biodégradation des estrogènes. Les objectifs de cette étude étaient, dans un premier temps, d'isoler des souches provenant d'un enrichissement de boues activées contenant une concentration de 100 mg/L d'estrogènes et comparer leur cinétique d'utilisation de l'E2 à celle des souches isolées sur un milieu contenant une faible concentration d'estrogènes. Un total de 16 souches associées à 12 genres et capables de transformer I'E2 ont été isolées. Les cinétiques d'utilisation d'E2 ont été calculées pour quatre de ces souches ainsi que pour les quatre souches isolées sur un milieu contenant une faible concentration d'E2. Ces expériences de dégradation ont été effectuées dans quatre milieux différents. Les résultats obtenus ont montré que deux souches, CL-9.02 et CL-9.04, isolées à partir d'un milieu contenant une forte concentration d'E2 ont été généralement plus efficaces pour dégrader ce composé à une concentration de 1 mg/L que les quatre souches isolées à partir d'un milieu contenant une faible concentration d'E2. Une souche a été plus rapide, MI-21.2, dans un seul des quatre milieux testés. Ces résultats montrent que la sélection faite par la concentration d'estrogènes dans l'enrichissement ne vient pas influencer la capacité des souches à dégrader I'E2 à une concentration 100 fois plus faible. Les bactéries isolées à une faible concentration d'estrogènes ne sont pas plus efficaces pour dégrader l'E2 que les bactéries isolées à une forte concentration d 'estrogènes.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lépine, François
Co-directeurs de mémoire/thèse: Juteau, Pierre (Cégep Saint-Laurent / INRS-Institut Armand-Frappier)
Mots-clés libres: estrogene
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 11 nov. 2015 15:25
Dernière modification: 11 nov. 2015 15:25
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/514

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice