Dépôt numérique
RECHERCHER

ÉTUDE D'ANTICORPS MONOCLONAUX DIRIGÉS CONTRE LA NEURAMINIDASE DU VIRUS INFLUENZA PORCIN.

Retamal, Miguel (1999). ÉTUDE D'ANTICORPS MONOCLONAUX DIRIGÉS CONTRE LA NEURAMINIDASE DU VIRUS INFLUENZA PORCIN. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 99 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (45MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Nous avons développé des anticorps monoclonaux pour le dépistage du virus influenza porcin Québécois sur une base neuraminidasique et nous les avons caractérisé. Ces anticorps non seulement nous indiquent l'étendue de l'évolution antigénique du virus au sein du cheptel porcin, mais leur utilisation dans la création de variants nous offre des renseignements sur la nature des mutations sur le terrain. Trois AcMo NA-spécifiques ont été étudiés; 2H5, 3A3 et 204. 2H5 était spécifique de souche pour A/Sw/Qc/5393/91 (SwQc91 ), et 2D4 non spécifique de souche. Ces anticorps caractérisés de façon intrinsèque en tant que molécules et extrinsèques en tant que réactifs, nous ont permis de pousser notre étude jusqu'à l'identification des épitopes au niveau génique. En effet, sur le gène NA des virus variants V2H5 et V2D4 sélectionnés avec les AcMo 2H5 et 2D4, une seule mutation aux positions d'acides aminés 273 et 386 respectivement, a été détectée comme étant associée à l'activité des anticorps. Toutefois certaines mutations ponctuelles (19 et 392) ne sont pas dues à une quelconque pression immune humorale et pourraient être dues à une pression sélective sur la NA par les cellules hôtes. Finalement, la quantité plutôt restreinte d' AcMo spécifiques obtenus pour la souche SwQc91, est indice d'une faible évolution antigénique de la NA entre deux épidémies de grippes porcines locales ayant mis en cause les virus A/Sw/Qcl92/81 (SwQc81) et SwQc91 respectivement.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Arora, D Jit S
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 27 mars 2017 15:38
Dernière modification: 27 mars 2017 15:38
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4924

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice