Dépôt numérique
RECHERCHER

DÉTECTION RAPIDE DE LA SENSIBILITÉ DES BACTÉRIES AUX ANTIBIOTIQUES DANS DES INFECTIONS URINAIRES À L'AIDE DE LA CYTOFLUOROMÉTRIE EN FLUX

Gauthier, Christian (1999). DÉTECTION RAPIDE DE LA SENSIBILITÉ DES BACTÉRIES AUX ANTIBIOTIQUES DANS DES INFECTIONS URINAIRES À L'AIDE DE LA CYTOFLUOROMÉTRIE EN FLUX Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en microbiologie appliquée, 148 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (62MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Le développement de méthodes permettant une détection rapide de la sensibilité aux antibiotiques contribuerait à contrôler la dissémination de souches résistantes, et améliorerait l'antibiothérapie actuelle. Nous avons élaboré un nouveau test de sensibilité aux antibiotiques par cytométrie en flux (TSA-CMF) et évalué sa performance sur des isolats et des échantillons cliniques d'urine. éthodologie: La perte d'intégrité membranaire a été suivie par l'iodure de propidium (Pl), un colorant d'acide nucléique. La sonde anionique bis-(1,3-acide dibutylbarbituric) trimethine oxonol (DiBAC4[3]) a été utilisée pour visualiser les changements de potentiel membranaire. Parallèlement, la morphologie et le contenu cellulaire étaient analysés par diffraction optique. Douze antibiotiques furent testés sur 6 souches contrôles de 1' ATCC, 24 isolats urinaires et 19 échantillons cliniques d'urine, représentant une variété d'espèces dont: E. coli, K. pneumonioe, S. aureus, S. saprophyticus, S. epidermidis, P. mirabilis, E. foecalis, et P. oeruginosa. Les microorganismes récupérés furent cultivés en phase exponentielle, incubés pendant 2 h avec différents antibiotiques aux valeurs de sensibilité émises par le NCCLS, lavés, puis incubés 10 min avec les fluorochromes. Résultats : Une excellente corrélation fut observée entre les comptes de cellules viables, determinés par cytométrie en flux, et les comptes d'UFC. L'effet post-antibiotique de la gentamicine sur la viabilité du E. coli a pu être quantifié. La concordance entre l'interprétation des résultats du TSACMF, des antibiogrammes par disques et des microdilutions liquides (effectués selon les méthodes officielles du NCCLS) était de 93,4 % (n = 346 tests). Des 23 erreurs observées, 19 furent attribuables aux espèces autres que E. coli. Une correspondance parfaite a été obtenue avec cinq antibiotiques, alors que la nitrofurantoïne et la tétracycline ont causé, à elles seules, 52 % des erreurs. Le TSA-CMF ne requiert qu'environ 5 h. Conclusion: Nos résultats indiquent que le TSA-CMF pourrait être une alternative rapide et précise aux méthodes conventionnelles pour évaluer la vitalité bactérienne et la sensibilité aux antibiotiques.

Abstract

The symbols and special characters used in the original abstract could not be transcribed due to technical problems. Please use the PDF version to read the abstract.

Rapid methods for antimicrobial susceptibility testing should help control the spread of resistance, and would greatly improve antimicrobial therapy. Severa! protocols involving the use of flow cytometry to determine rapidly the antimicrobial activity on bacteria have been published, but not yet applied in a clinical setting. We developed a novel flow cytometric antimicrobial susceptibility test (FC-AST) and evaluated its performance on clinical urine isolates and samples. Methods: Alterations in plasma membrane integrity were monitored by propidium iodide. The anionic probe bis-(1 ,3- dibutylbarbituric acid) trimethine oxonol [DiBAC4(3)] was used to measure changes in membrane potential. Microbial size and cellular content were also analyzed by light scattering. Twelve antibiotics were tested on 6 ATCC control strains, 24 urine isolates and 19 clinical urine samples, containing E. coli, K. pneumonioe, S. aureus, S. saprophyticus, S. epidermidis, P. mirabilis, E. foecalis, and P. oeruginosa. The bacteria were grown to an early log phase, incubated for a 2 h period with an antibiotic at the NCCLS MIC breakpoint, washed and incubated for 10 min with the fluorescent probes. Results: Excellent correlation was observed between viable counts determined by flow cytometry and by CFU assays. FC-AST viable counts were not affected by the postantibiotic effect. Agreement between FC-AST results, disk diffusion and broth microdilution tests (following NCCLS guidelines) was 93,4% on one hundred (n = 346 tests). Of the 23 errors observed, 19 came from species other than E. coli. Perfect agreement was obtained with five antibiotics, while nitrofurantoin and tetracycline were responsible for 52% of the errors. In ali, FC-AST requires about 5 hours. Conclusion: Our results indicate that FC-AST could be a rapid and accurate alternative to conventional methods for measuring bacterial viability and antibiotic susceptibility.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Villemur, Richard
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 16 juin 2017 19:22
Dernière modification: 16 juin 2017 19:22
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4905

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice