Dépôt numérique
RECHERCHER

INTERACTION DE LA CAPSIDE DU PARVOVIRUS PORCIN AVEC SON ENVIRONNEMENT

Gariépy, Sébastien (2000). INTERACTION DE LA CAPSIDE DU PARVOVIRUS PORCIN AVEC SON ENVIRONNEMENT Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 159 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (58MB) | Prévisualisation

Résumé

Les dernières années nous ont apporté des études détaillées de la structure et du génome de différents parvovirus autonomes. Ces travaux ont permis de mieux comprendre certains mécanismes utilisés par ces virus pour s'adapter à l'hôte. C'est par le biais des protéines de la capside virale que le parvovirus interagit avec la cellule cible.

La recherche réalisée sur le parvovirus porcin (PPV) au laboratoire du docteur Peter Tijssen a permis de conclure que 3 acides aminés portés en surface des protéines de la capside virale sont impliqués dans la différence de tropisme in vitro de souches associées à des pathologies diverses (Bergeron et al., 1996). Outre le tropisme, la capside virale est impliquée dans différentes fonctions virales. Les déterminants régissant ces fonctions importantes sont très peu connus pour le PPV. Ce projet visait donc à identifier des déterminants de surface du PPV pouvant jouer des rôles importants à plusieurs niveaux (exemple: l'hémagglutination, l'attachement et l'entrée dans une cellule et la réponse immunitaire). Une connaissance plus approfondie des déterminants permet d'ouvrir la voie vers la création de nouveaux vaccins plus efficaces.

Pour étudier les déterminants de surface, nous avons choisi d'utiliser une banque peptidique présentée en surface de phages, dirigés contre la capside recombinante du PPV produite dans le système d'expression du baculovirus. Cette étape nous a permis d'isoler plusieurs. séquences peptidiques différentes, de grande affinité envers les capsides recombinantes. Ces résultats permettent d'affirmer que, tout comme pour les différents parvovirus autonomes, plusieurs déterminants différents sont responsables de divers fonctions différentes. Une étude plus approfondie permettra de déterminer quelles fonctions sont associées à ces différents déterminants par un blocage fonctionnel à 1' aide des différentés séquences peptidiques isolées. D'autre part, des résultats préliminaires de 1' analyse de mutants échappatoires viraux nous portent à croire qu'un site de reconnaissance d'un anticorps neutralisant serait situé en position N-terminale de la protéine structurale VP- 2, à proximité d'une région riche en glycine. Ce résultat concorde avec des résultats similaires obtenus pour des parvovirus apparentés au PPV.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Tijssen, Peter
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 28 mars 2017 19:16
Dernière modification: 28 mars 2017 19:16
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4886

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice