Dépôt numérique
RECHERCHER

Immunisation génétique anti-BLV: Effet de la co-injection du gène codant pour I'IL-2 sur la réponse immunitaire humorale.

Ligondé, Alphonse (2000). Immunisation génétique anti-BLV: Effet de la co-injection du gène codant pour I'IL-2 sur la réponse immunitaire humorale. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 129 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (46MB) | Prévisualisation

Résumé

Parmi les affections qui touchent les bovins, la leucose bovine enzootique (EBL) est parmi les plus fréquentes. Le virus de la leucose bovine (BLV) est le responsable de ce désordre lymphoprolifératif ciblant essentiellement les cellules B. Afin de contrôler la dispersion de l'infection virale, plusieurs stratégies prophylactiques ont été employées dont les vaccins classiques et recombinants, à base de virus de la vaccine. Plus récemment, il a été démontré que les vaccins à base d'ADN codant pour une protéine virale sont capables d'induire une réponse immunitaire antivirale et de conférer une protection durable. Les mécanismes qui sont à la base des réponses immunitaire variables ne sont pas encore bien définis. Plusieurs hypothèses relient ces différences à l'efficacité de transfection; l'expression et la nature antigénique de la protéine codée, et la capacité de la protéine à être présentée de façon appropriée au système immunitaire. L'utilisation de cytokines, notamment l'interleukine 2, comme adjuvants, peut augmenter la réponse immunitaire lors d'une administration simultanée à un vaccin à base d'ADN.

Dans cette étude, nous avons voulu démontrer que l'efficacité d'une préparation d' ADN contenant la gp51 du BLV, peut être grandement améliorée par la co-injection d'un plasmide codant pour l'interleukine-2 (IL-2). Il est connu que la majorité des vaccins classiques contre les rétrovirus animaux ciblaient une protection via la production d'anticorps neutralisants. Ainsi, nous avons choisi comme gène modèle, le gène codant pour la glycoprotéine majeure de l'enveloppe gp51, la protéine cible des anticorps neutralisants.

Nos résultats démontrent, en premier lieu, chez un modèle murin. qu'il y a une réponse humorale spécifique associée à l'immunisation génétique anti-BLV. De plus, cette réponse ne semble visible qu'en présence d'immunoadjuvant (IL-2). Ces résultats ouvrent la voie à des études d'efficacité de ce type de vaccin chez l'espèce bovine. hôte naturel du BLV.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Arella, Maximilien
Co-directeurs de mémoire/thèse: Merzouki, Abderrazzak
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 28 mars 2017 20:50
Dernière modification: 28 mars 2017 20:50
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4871

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice