Dépôt numérique
RECHERCHER

Implication de la protéine kinase C (PKC)-a. dans la régulation des fonctions du macrophage reliées aux maladies infectieuses

St-Denis, Anick (1999). Implication de la protéine kinase C (PKC)-a. dans la régulation des fonctions du macrophage reliées aux maladies infectieuses Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 149 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (54MB) | Prévisualisation

Résumé

Le lipopolysaccharide (LPS) est le plus puissant et le m1eux caractérisé des activateurs fonctionnels des macrophages. Sa liaison au récepteur de surface cellulaire engendre une multitude de cascades intracellulaires, incluant la sécrétion de plusieurs molécules immunomodulatrices, comme l'oxyde nitrique et les cytokines proinflarnmatoires. Dans cette étude, le rôle de l'isoenzyme a de la protéine kinase C (PKC) dans la régulation des fonctions du macrophage reliées aux maladies infectieuses a été analysé. Pour ce faire, la surexpression d'un mutant dominant-négatif (DN) du gène de PKC-a (DN PKC-a) dans la lignée de macrophage murin, RA W 264.7, a été effectuée. Les caractéristiques morphologiques et de croissance des clones surexprimant le DN PKC-a sont identiques aux cellules parentales. Au niveau fonctionnel, la surexpression du DN PKC-a inhibe fortement l'expression du gène de l'IL-la et ceux de iNOS et TNFa à des degrés moindres. La surexpression du DN PKC-a n'inhibe pas toutes les réponses au LPS puisque la sécrétion de la métalloprotéinase-9 (MMP-9) est régulée de façon négative par les clones surexprimant le DN PKC-a. De plus, l'induction par le LPS de la phosphorylation et de la dégradation de IKB, l'activation de NF-KB, tout comme la phosphorylation des MAP kinases p38, JNK et MEK 1/2 ne sont pas affectées par la surexpression du DN PKC-a.

Cette étude a également permis de démontrer que PKC-a a un rôle important à jouer dans le contrôle de la réplication de deux pathogènes intracellulaires, soit Leishmania donovani et Legionella pneumophila. Cependant, la surexpression du DN PKC-a dans la lignée de macrophage RA W 264.7 n'a pas affecté leur capacité microbicide puisqu'ils sont capables de tuer Pseudomonas aeruginosa.

La surexpression du DN PKC-a dans la lignée de macrophage RA W 264.7 s'est donc avérée un outil de travail profitable, puisqu'il a permis d'apporter plusieurs évidences importantes concernant le rôle de PKC-a dans l'inflammation et dans la défense de l'hôte contre l'infection.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Descoteaux, Albert
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 28 mars 2017 20:39
Dernière modification: 28 mars 2017 20:39
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4869

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice