Dépôt numérique
RECHERCHER

Évaluation des propriétés antiprolifératives de la tectochrysine et de la pinocembrine par des mécanismes dépendants du récepteur aux hydrocarbures aromatiques (AhR) dans les cellules mammaires cancéreuses humaines

Miclette, Marjolaine (2016). Évaluation des propriétés antiprolifératives de la tectochrysine et de la pinocembrine par des mécanismes dépendants du récepteur aux hydrocarbures aromatiques (AhR) dans les cellules mammaires cancéreuses humaines Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 135 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Le cancer du sein, le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes dans les pays occidentaux, est détecté de plus en plus fréquemment chez les jeunes patients. Afin de développer de nouvelles approches thérapeutiques pour les carcinomes avec un haut degré d'agressivité, l'étude du récepteur aux hydrocarbures aromatiques (AhR) comme cible thérapeutique est prometteuse. Le but de cette étude est d’évaluer le potentiel de la tectochrysine et de la pinocembrine, deux flavonoïdes communément retrouvés dans le propolis, en parallèle avec la 2,3,7,8-tétrachlorodibenzo-p-dioxine (TCDD) à réduire la prolifération de cellules mammaires humaines cancéreuses T47D par l’activation du récepteur Ah. Nos résultats montrent que la tectochrysine et la pinocembrine sont des ligands agonistes du récepteur Ah puisqu’ils induisent une baisse du taux de AhR en concomitance avec des hausses de l’enzyme du cytochrome P1A1 (CYP1A1). Parallèlement, les observations morphologiques montrent une diminution des sites de formation de points d’adhérence cellulaire, qui est un signe d’une baisse de croissance cellulaire. Ces résultats sont attestés conjointement avec une augmentation du nombre de cellules dans la phase G0/G1 du cycle cellulaire ainsi que des baisses de c-myc et d’Akt. Ces résultats vont dans le même sens que les modulations induites par la TCDD indiquant des mécanismes agonistes des deux molécules. Pour la première fois, nous montrons que la tectochrysine et la pinocembrine induisent une diminution des taux de récepteurs à l’oestrogène (ER) ainsi que du facteur de croissance épidermique ErbB2. Les baisses d’ErbB2 attesteraient d’un mécanisme antagoniste. Collectivement, ces travaux ont permis d’attester pour la première fois des propriétés antiprolifératives spécifiques de la tectochrysine et de la pinocembrine en mettant en relation AhR et le récepteurs ERα ainsi que le facteur ErBb2 dans les cellules mammaires cancéreuses humaines.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Sanderson, J. Thomas
Mots-clés libres: récepteur à activité tyrosine kinase; récepteur aux hydrocarbures aromatiques
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 15 déc. 2016 21:38
Dernière modification: 28 mars 2017 21:25
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4858

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice