Dépôt numérique
RECHERCHER

The Rainy River gold deposit, Wabigoon Subprovince, western Ontario: style, geometry, timing and structural controls on ore distribution and grades.

Pelletier, Mireille (2016). The Rainy River gold deposit, Wabigoon Subprovince, western Ontario: style, geometry, timing and structural controls on ore distribution and grades. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 404 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (47MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Le dépôt aurifère Rainy River, situé dans la partie ouest de la Sous-province du Wabigoon (Province du Supérieur), contient des ressources minérales estimées à 6,7 millions d'onces d‘or. Ce gîte est encaissé dans un complexe volcanique sous-marin calco-alcalin de compositions dacitique à rhyodacitique entouré de basaltes tholéiitiques. La minéralisation en or est en grande partie associée à des disséminations et stockwerks de pyrite, sphalérite et chalcopyrite, regroupés en quatre zones aurifères empilées dans la succession hôte et de façon perpendiculaire à la foliation principale (S2: 102N/61°SO). Ces zones aurifères ont une géométrie tabulaire, parallèle à S2 et contiennent des zones à plus forte teneur situées le long de la linéation d‘étirement associée (L2: 225N/51°SO). De l‘or visible est occasionnellement présent dans des veines de quartz-carbonate-pyrite±électrum plissées lors de la phase de déformation D2 et transposées dans S2. Dans le cadre de cette étude, la documentation des faciès volcaniques, de la déformation ainsi que de la minéralogie et de la géochimie associées à l‘altération hydrothermale métamorphisée, combinée aux travaux de géochronologie U-Pb, d‘analyses isotopiques de l‘oxygène ainsi que de cartographie ICP-MS de grains de pyrite ont permis d‘exposer une zonation spatiale des assemblages d‘altération ainsi que des associations métalliques générées par un système hydrothermal fertile pré déformation principale (D2). De plus, les unités volcaniques à porosité primaire élevée (p.ex. : niveaux volcanoclastiques) contrôlent en grande partie la distribution de l‘or, suggérant également une chronologie relative de déposition de l‘or pré-déformation principale. La déformation subséquente des roches hôtes est associée au raccourcissement N-S à NE-SO et est responsable de la géométrie actuelle des zones aurifères maintenant parallèles à S2, ainsi que la remobilisation locale de l‘or le long de L2. L‘information détaillée présentée dans ce mémoire quant aux différents contrôles sur la présence et la concentration de l‘or à Rainy River permet de comparer ce dépôt avec d‘autres gisements aurifères synvolcaniques connus de la Province du Supérieur, notamment ceux du camp Doyon-Bousquet-LaRonde dans la Sous-province de l‘Abitibi. Toutefois, la minéralisation aurifère de type disséminée ainsi que la grande taille des zones aurifères à Rainy River en font un dépôt « atypique » qui se démarque des gisements d‘or «plus communs » (p.ex. : or orogénique et sulfures massifs volcanogènes) des ceintures de roches vertes archéennes.

Abstract

The symbols and special characters used in the original abstract could not be transcribed due to technical problems. Please use the PDF version to read the abstract.

The 6.7 Moz Rainy River auriferous system, located in the western Wabigoon Subprovince of the Superior Province, is hosted in a subaqueous, calc-alkaline dacitic to rhyodacitic complex bounded by tholeiitic basalts. The bulk of the gold is associated with pyrite, chalcopyrite and sphalerite disseminations and stockworks that form isolated, stacked mineralized zones with a present geometry now parallel to the main foliation (S2: 102°/61°SW). Higher grade mineralized subzones are collinear with a stretching lineation (L2: 225°/51°SW). Visible gold occasionally occurs in D2-folded, quartz-carbonate-pyrite±electrum veins that are now transposed into S2. The study of volcanic facies, deformation, alteration mineralogy and geochemistry as part of this study, along with U-Pb geochronology, oxygen isotopes and LA-ICP-MS pyrite mapping allow illustration of the spatial zonation of alteration assemblages and metal associations generated by a fertile, pre-D2 hydrothermal system. Volcanic products of high primary porosity (e.g., volcaniclastic strata) represent favourable traps for gold. Subsequent deformation, mostly associated with a N-S to NE-SW shortening, is responsible for the present geometry of the mineralized zones that are now parallel to S2, with local remobilization along L2. Detailed information on the primary and secondary geological controls on mineralization grade and distribution presented in this thesis allows comparison between the Rainy River system and other known Archean synvolcanic gold systems of the Superior Province such as the ones from the Doyon-Bousquet-LaRonde camp in the Abitibi Subprovince. However, the disseminated nature of mineralization and the large size of the mineralized bodies make it an ʺunusualʺ style of system that contrasts with ʺmore commonʺ greenstone-hosted gold deposits such as orogenic gold or volcanogenic massive sulphide deposits.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Mercier-Langevin, Patrick
Co-directeurs de mémoire/thèse: Richer-Laflèche, Marc; Dubé, Benoît
Mots-clés libres: Rainy River; or; Archéen; synvolcanique; Wabigoon; gold; Archean; synvolcanic
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 20 oct. 2016 14:39
Dernière modification: 20 oct. 2016 14:39
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4798

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice