Dépôt numérique
RECHERCHER

L'environnement routier près des écoles primaires et les interactions de trafic impliquant des enfants piétons

D'Amours Ouellet, Andrée-Anne (2016). L'environnement routier près des écoles primaires et les interactions de trafic impliquant des enfants piétons Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 112 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Depuis les années 80, on observe une diminution du transport actif scolaire chez les enfants, ainsi qu’une augmentation de leurs déplacements motorisés, du nombre de véhicules près des écoles, et du risque routier réel. Les enfants piétons sont des usagers de la route vulnérables en raison de facteurs individuels tels que leur taille et leur niveau de développement, mais plusieurs facteurs environnementaux sont aussi à considérer dans la prévention des collisions impliquant un enfant piéton, tels que la configuration et la conception de la route. Ces variables environnementales sont donc souvent mises en relation avec l’historique de collision, la mesure du risque routier la plus fréquente dans les études. Cependant, il est de plus en plus acquis que les observations de conflits de trafic, qui permettent d’évaluer un continuum de gravité d’interaction de trafic entre les usagers de la route, fournissent de meilleurs indicateurs des futures collisions. Notre recherche utilise des observations de conflit de trafic afin d’évaluer dans quelle mesure les caractéristiques routières autour de traverses piétonnes scolaires permettent d’expliquer les interactions enfant-véhicule. Des analyses bivariées et des régressions logistiques ont permis d’analyser d’une part l’association entre la présence d’interaction enfant-véhicule et les caractéristiques des traverses, et d’autre part la probabilité d’observer certains comportement de conducteur selon ces mêmes caractéristiques environnementales. Nos résultats démontrent l’importance du contrôle de la circulation à la traverse (feux de circulation, présence de brigadier) pour éviter les interactions. ===== ABSTRACT ===== Since the 80s, a decrease in children’s active transportation to school has been observed, as has an increase in motorized travel to school, the number of cars near schools and the actual road risk. Child pedestrians are vulnerable road users due to individual factors such as their size and level of development. Several environmental factors must also be considered in the prevention of road collisions involving child pedestrian, such as road geometry and design. These built environment variables are often link to collision history, the most common measure used in road risk studies. However, it is increasingly accepted that the observations of traffic conflicts, which assess a traffic interaction severity continuum between road users, provide better indicators of future collisions. Our research uses traffic conflicts observations to assess the extent to which road features around school pedestrian crossings can explain child-vehicle interactions. Bivariate analysis and logistic regressions were used to analyze, first, the association between the presence of child-vehicle interaction and characteristics of the crossings and, second, the probability of observing driver behavior according to these same environmental characteristics. Our results demonstrate the importance of traffic control (traffic lights and crossing guards) to avoid interactions.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Cloutier, Marie-Soleil
Mots-clés libres: enfant piéton; interaction de trafic; environnement scolaire sécuritaire; environnement bâti; sécurité routière; child pedestrian; traffic interaction; safe school environment; built environment; road safety
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 07 oct. 2016 20:15
Dernière modification: 07 oct. 2016 20:15
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4776

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice