Dépôt numérique
RECHERCHER

La surqualification des salariés d’origine immigrée résidant sur l’île de Montréal en 2006

Ledent, Jacques; Bélanger, Alain; Marois, Guillaume (2014). La surqualification des salariés d’origine immigrée résidant sur l’île de Montréal en 2006 Institut national de la recherche scientifique - Centre Urbanisation Culture Société, Montréal.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Un peu plus du tiers (36,6 %) des actifs salariés résidant sur l’île de Montréal sont surqualifiés en ce sens qu’ils ont un niveau d’éducation supérieur au niveau de formation (compétence) requis par l’emploi qu’ils détiennent. Cependant, cette proportion est bien plus forte chez les actifs salariés nés hors Canada que chez ceux qui y sont nés (43,3 % contre 33,5 %) et nettement plus encore chez ceux appartenant à une minorité visible que chez ceux qui n’y appartenant pas (48,0 % contre 33,4 %). Aussi cette étude avait-elle un double objectif : 1) Évaluer et comparer l’impact net des deux marqueurs de l’origine immigrée (lieu de naissance hors Canada et appartenance à une minorité visible) sur la propension des actifs salariés à être surqualifié, c’est-à-dire après contrôle pour les autres caractéristiques personnelles des personnes concernées; 2) Établir l’impact des facteurs personnels (caractéristiques sociodémographiques et variables de capital humain) qui influencent la surqualification des actifs salariés d’origine immigrée avant de comparer cet impact avec celui des facteurs correspondants se rapportant aux autres actifs salariés, c’est-à-dire ceux nés au Canada et n’appartenant pas à une minorité visible.

Type de document:
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 28 sept. 2016 21:21
Dernière modification: 28 sept. 2016 21:21
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4735

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice