Dépôt numérique
RECHERCHER

La récupération de fines particules riches en cuivre et des hydrocarbures pétroliers de sédiments portuaires contaminés.

Medina Lopez, Jorge Enrique (2008). La récupération de fines particules riches en cuivre et des hydrocarbures pétroliers de sédiments portuaires contaminés. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en sciences de la terre, 262 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (101MB) | Prévisualisation

Résumé

Ce travail de recherche concerne le domaine de la restauration des sols et des sédiments contaminés par des produits organiques et inorganiques. Le procédé minéralurgique de la flottation a été appliqué afin d'enlever les contaminants d'un sédiment portuaire caractérisé par une granulométrie fine. Dans la matrice sédimentaire, des concentrations élevées en cuivre et hydrocarbures pétroliers ont été mesurées, dépassant de loin les critères limites établis par la réglementation gouvernementale en regard d'une obligation de traitement (>critère D). Une cellule d'agitation mécanique ainsi qu'une colonne agitée ont été utilisées comme appareils de flottation pour évaluer, quantifier et optimiser la séparation de particules fines contaminantes en cuivre. Deux réactifs chimiques ont été essayés pendant les essais, le xanthate-KAX 55(collecteur) et le méthyl-isobutyl carbinol, MIBC (agent moussant). Le collecteur a comme fonction d'améliorer la performance de flottabilité d'un minerai ou d'un contaminant, et le moussant quant à lui, favorise l'attachement des particules aux bulles d'air. Pour la cellule d'agitation mécanique, les résultats montrent une récupération optimale de cuivre dans le concentré de 70 à 90 % et un enlèvement optimal de 70 à 85 % dans le rejet. Pour la colonne de flottation agitée, les résultats indiquent une récupération optimale du cuivre de 70 à 80 % dans le concentré et un enlèvement optimal de 50 à 70 % dans le rejet. Bien que ces chiffres soient élevés, il reste encore des concentrations en cuivre dans le rejet, au-dessus des limites établies par la réglementation gouvernementale (> du critère C). Des paramètres comme la concentration du collecteur, le pourcentage de solides dans la pulpe et le temps de flottation ont influencé de manière importante le procédé de séparation de particules riches en cuivre. Les phases minéralogiques porteuses de cuivre ont été observées avec un degré de libération très élevé, ce qui a contribué à améliorer la séparation du cuivre de la matrice sédimentaire. L'application d'une technique statistique d'optimisation, pour orienter le plan d'expérimentation, a occupé une place de premier ordre dans cette étude. Les résultats révèlent finalement l'efficacité des deux technologies de flottation employées ainsi que l'action favorable des réactifs chimiques utilisés.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Bergeron, Mario
Co-directeurs de mémoire/thèse: Richer-Laflèche, Marc
Mots-clés libres: cuivre; sédiments portuaires; flottation
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 12 nov. 2012 15:34
Dernière modification: 24 nov. 2015 20:45
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/462

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice