Dépôt numérique
RECHERCHER

PAHs removal from municipal wastewater sludge using chemical, electrochemical and biological treatments.

Zheng, Xue-Jing (2007). PAHs removal from municipal wastewater sludge using chemical, electrochemical and biological treatments. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 210 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB) | Prévisualisation

Résumé

Les HAPs ont été largement étudiés, puisqu'ils sont présents dans presque tous les écosystèmes et sont très toxiques. Du fait de leur forte hydrophobicité, laquelle est liée à la présence de cycles aromatiques, ces molécules s'adsorbent fortement aux matières particulaires des sols, des sédiments ou des boues, ce qui les rend peu accessibles à la biodégradation. Dans le cadre de cette recherche, les performances de différents procédés de traitement des boues ont été évalués pour l'élimination de 11 HAPs (5.5 mg de chaque BAP kg-1 MS) préalablement additionnés à des boues d'épuration. Deux procédés biologiques (la digestion aérobie mésophile (MAD) et le procédé simultané de digestion des boues et de lixiviation des métaux (METIXBS)) ont été testés afin d'évaluer leur capacité de biodégrader les HAPs. En parallèle, deux procédés chimiques (METIX-AC et STABIOX) et un procédé électrochimique (ELECSTAB) ont été testés afin de mesurer l'élimination des HAPs par ces procédés oxydatifs. De plus, la solubilisation des HAPs à partir des boues suite à l'addition d'un surfactant non-ionique (Tween 80) a aussi été explorée. Les meilleurs rendements d'élimination des HAPs ont été obtenus par les procédés biologiques (MAD et METIX-BS) avec plus de 95% d'enlèvement des HAPs à 3 cycles après une période de traitement de 21 jours. L'ajout de Tw80 lors de l'opération du procédé MAD a permis de hausser le taux d'enlèvement des BAPs à 4 cycles. De plus, plus de 45% des HAPs à 3 cycles ont été enlevés à partir des boues d'épuration par METIX-AC et approximativement 62% d'enlèvement des HAPs à 3 cycles par le processus ELECSTAB. Cependant, peu d'enlèvement (< 35%) pour des HAPs à 3 cycles par STABIOX. Aucun des procédés testés ne s'est avéré efficace pour l'élimination des HAPs à haut poids moléculaire (=5 cycles) à partir des boues d'épuration.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Blais, Jean-François
Co-directeurs de mémoire/thèse: Mercier, Guy; Bergeron, Mario
Mots-clés libres: Hydrocarbure aromatique polycyclique; HAP; eaux usées; boues municipales; électrochimie; épuration
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 08 nov. 2012 19:37
Dernière modification: 17 mars 2016 14:05
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/452

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice