Dépôt numérique
RECHERCHER

Activation des neutrophiles par la Viscum album agglutinine-1

Savoie, Anick (2001). Activation des neutrophiles par la Viscum album agglutinine-1 Mémoire. Québec, Université du Québec. Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 104 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

Les neutrophiles sont des cellules du système immunitaire qui exercent un rôle primordial dans la réponse inflammatoire. Bien qu'ils soient les plus abondant des leucocytes dans la circulation, ceux-ci ont une courte durée de vie et leur "turnover" rapide est assuré par un mécanisme spontané d'induction d'apoptose. Toutefois, une dérégulation des mécanismes d'action des neutrophiles, incluant l'apoptose, peut engendrer des répercussions graves sur les mécanismes de réponses inflammatoires et sur la santé.

Puisque plusieurs pathologies inflammatoires peuvent être associées à une inhibition de l'apoptose des neutrophiles, l'étude d'agents immunomodulateurs pouvant potentiellement induire l'apoptose s'avère d'intérêt particulier pour la résolution de l'inflammation. Afin de bien décrire l'implication de tels agents immunomodulateurs dans l'inflammation, les effets de la Viscum album Agglutinine-I (VAA-I ), une protéine inactivatrice du ribosome, ont été étudiés sur les neutrophiles humains.

Les objectifs du présent travail étaient premièrement d'évaluer les effets de la VAA-I sur la physiologie des neutrophiles, d'étudier le potentiel immunomodulateur de la VAA-I dans un système de neutrophiles activés par des agents pro-inflammatoires et finalement d'élucider les mécanismes d'action régissant ces effets.

Les neutrophiles du sang ont été fraîchement isolés à partir de donneurs sains. Suite au traitement avec la VAA-I, plusieurs fonctions des neutrophiles ont été étudiées soit le dégré de cytotoxicité, la synthèse protéique de novo, l'apoptose, la phagocytose, ainsi que la phosphorylation de résidus tyrosine, sérine et thréonine. De nombreuses conditions expérimentales ont été vérifiées comme des concentrations-réponses et des cinétiques élaborées, des inhibitions de certaines voies de signalisation, ainsi que des interactions avec d'autres produits.

Les résultats obtenus nous permettent de conclure que la VAA-I est un agoniste puissant des neutrophiles. Bien que cette lectine ne soit pas cytotoxique pour les neutrophiles aux concentrations étudiées, elle induit fortement l'apoptose et inhibe la synthèse protéique de novo de ces cellules. La VAA-I inhibe même les effets pro-inflammatoire du GM-CSF ou de l'interleukine-15. Les mécanismes d'action responsables de l'induction de l'apoptose par la VAA-I ne semble pas être dépendants de la phosphorylation de résidus sérine, tyrosine ou thréonine bien qu'ils soient dépendants des caspases. De plus, l'étude de la fragmentation de la gelsoline confirment l'implication de la caspase-3.

Ces résultats concordent bien avec le rôle de la VAA-I précédemment décrit dans la littérature et soulignent une fois de plus l'importance des caspases dans le processus apoptotique. Ils ont permis de décrire l'importance d'une molécule comme la VAA-1 dans l'étude de l'inflammation et de faire un grand pas dans la caractérisation de son mécanisme d'action. Finalement, une partie de la discussion portera sur la relation possible entre l'induction de l'apoptose et l'inhibition de la synthèse protéique.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Girard, Denis
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 12 oct. 2016 18:44
Dernière modification: 12 oct. 2016 18:44
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/4485

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice