Dépôt numérique
RECHERCHER

Développement de courbes submersion-dommages pour l'habitat résidentiel québécois.

Bonnifait, Laurent (2005). Développement de courbes submersion-dommages pour l'habitat résidentiel québécois. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 80 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Le phénomène des inondations a toujours constitué une menace pour les agglomérations situées en bordure de rivières. Les dégâts engendrés par les crues sont souvent importants et parfois catastrophiques. En raison du coût considérable des aménagements de protection, les autorités ont besoin d'une estimation des dommages potentiels et du rapport coûts/bénéfices afin d'évaluer la pertinence de ces investissements. La Commission Mixte Internationale (CMI) est chargée de la gestion des eaux frontalières entre les États-Unis et le Canada. Par l'intermédiaire du groupe d'études sur le Lac Ontario et le Saint-Laurent (LOSL), la CMI a confié l'étude des risques d'inondation du Saint-Laurent à Environnement Canada. Outil d'estimation performant et largement utilisé, les courbes de submersion-dommages ont été adoptées pour cette étude. Une courbe submersion-dommages représente les dommages subis par le bâtiment considéré en fonction de la hauteur de submersion. La construction des courbes de submersion-dommages individualisées pour l'habitat résidentiel des rives du Saint-Laurent a été confiée à l'INRS-ETE. Seulement trois bases de données exploitables sont disponibles actuellement au Québec. Une de ces bases provient de la région du Saguenay, mais en raison du manque relatif de données, les trois bases ont dû être utilisées. Aussi, l'objectif de réaliser des courbes propres aux rives du Saint-Laurent a été élargi pour viser la construction moins spécifique de courbes submersion-dommages génériques, c'est à dire applicables sur l'ensemble du Québec. Six catégories de résidences ont été distinguées parmi les bases de données collectées. Pour chacune de ces catégories, une courbe a été construite en utilisant diverses lois d'ajustement paramétrées par régression. De plus, une consultation d'experts en sinistres a fourni des indications précieuses pour le paramétrage des courbes, en particulier pour les fortes hauteurs de submersion. Une validation réalisée sur un échantillon étendu de la région du Saguenay a donné une surestimation du dommage total de seulement 5 %. Ce résultat préliminaire témoigne de la pertinence des courbes. Cependant, une validation à partir d'un échantillon d'une région non visée dans la construction des courbes serait souhaitable et de plus, permettrait de vérifier le caractère générique des courbes. Les courbes réalisées ici sont les premières du genre opérationnelles au Québec. Cette étude peut constituer le point de départ d'un développement pour la province de cet outil particulièrement utile que sont les courbes de submersion-dommages. Cependant, cela ne pourra être réalisé sans un large accès à des données supplémentaires.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Leclerc, Michel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Secretan, Yves; Bernier, Monique
Mots-clés libres: submersion-domages; habitat; résidentiel; Québec
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 20 nov. 2012 14:57
Dernière modification: 11 nov. 2015 18:31
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/398

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice