Dépôt numérique
RECHERCHER

Enlèvement du plomb de sol contaminé par lixiviation chimique en milieu salin et récupération par voie électrochimique.

Djedidi, Zied (2004). Enlèvement du plomb de sol contaminé par lixiviation chimique en milieu salin et récupération par voie électrochimique. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 107 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Cette étude visait à démontrer les possibilités de dépollution d'un sol contaminé en métaux lourds (essentiellement par le plomb) par lixiviation chimique en milieu salin et récupération du plomb par voie électrochimique. La première partie de l'étude consistait à optimiser, à l'aide d'essais de lixiviation menés en fioles agitées, les conditions de mise en solution du plomb à partir d'un sol contaminé. Les conditions opératoires retenues sont: 1) l'utilisation d'une concentration de solides de 25% (p/p); 2) l'addition d'une concentration de 5.5 moles NaC1/L de solution; 3) l'acidification de la solution de sol à pH 3.0 par de l'acide sulfurique; et 4) un temps de réaction de 25 min. Dans ces conditions, environ 65% du plomb initialement présent dans le sol ([Pb]i = 2730 mg/kg) a pu être enlevé ([Pb]f=955 mg/kg) . Dans un second temps, l'étude a porté sur la détermination des conditions adéquates pour la récupération du plomb solubilisé à l'aide d'un procédé électrochimique. L'utilisation d'un procédé à électrodes monopolaires d'acier doux a été retenue avec un temps d'exposition de 90 min et une intensité de 3.0 A. Dans ces conditions, il a été possible de réduire par électrodéposition la concentration de plomb en solution de plus de 99.8%, soit de 650 mg/L à 0.15 mg/L et ce, avec une production marginale de boues métalliques. La dernière partie de l'étude portait sur le couplage en boucle fermé du procédé de lixiviation en milieu salin et de la récupération du plomb par voie électrochimique. Cette recherche a montré que l'efficacité d'extraction du plomb est conservée pendant plusieurs cycles de lixiviation et électrodéposition. De plus, un bilan de récupération des chlorures de 94% a été mesuré. Finalement, une évaluation économique se basant sur le prix des produits chimiques, l'eau et la consommation énergétique a montré que le coût de traitement d'une tonne de sol contaminé serait de l'ordre de 15 $US. Il est recommandé de poursuivre cette recherche afin de démontrer l'applicabilité de cette filière de traitement des sols sur d'autres types de sols, ainsi que dans le cadre de travaux à l'échelle pilote pré-industriel.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Blais, Jean-François
Co-directeurs de mémoire/thèse: Drogui, Patrick; Mercier, Guy
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: plomb; sol; lixiviation chimique; milieu salin; récupération; électrochimie; décontamination; métaux lourds; électrodéposition; électrocoagulation
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 21 nov. 2012 15:58
Dernière modification: 17 nov. 2015 18:56
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/380

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice