Dépôt numérique
RECHERCHER

Analyse intégrée de données géophysiques et géologiques, Nord-Est de la Gaspésie: nouvelle avenue pour l'exploration minière et pétrolière.

St-Laurent, Christine (2003). Analyse intégrée de données géophysiques et géologiques, Nord-Est de la Gaspésie: nouvelle avenue pour l'exploration minière et pétrolière. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 97 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans la région de Gaspé, les relations entre la zone de Humber,Ia zone de Dunnage et la couverture sédimentaire siluro-dévonienne de la ceinture de Gaspé sont complexes. Malgré quantité d'études réalisées sur la géologie de cette région, des incertitudes demeurent quant à la compréhension de celle-ci. Il est donc opportun de se tourner vers de nouvelles méthodes de recherche et d'exploration. Le but de la présente étude est d'analyser l'utilité de données aéromagnétiques de haute résolution combinées aux informations géologiques et géophysiques connues pour améliorer la carte géologique de la région de Gaspé et d'obtenir une nouvelle interprétation de la géologie de surface et des structures profondes de l'Est de la Gaspésie. Cette analyse a été réalisée en intégrant les données et connaissances géologiques et géophysiques provenant de différentes sources. Le gradient vertical a été calculé à partir du levé aéromagnétique de base afin de mettre en évidence les anomalies magnétiques générées près de la surface. Les informations cartographiques structurales et stratigraphiques ont été superposées afin de faire une interprétation préliminaire du levé magnétique. Celle-ci a permis d'identifier dans la couverture sédimentaire silurodévonienne plusieurs signatures magnétiques associées à la géologie de surface. De grandes anomalies de forte importance et de formes ovoïdes sont associées au soubassement de la couverture siluro-dévonienne, car aucune unité de cette couverture n'est compatible avec une telle signature. Le passage du levé magnétique dans des filtres passe-haut et passe-bas a permis de clarifier certaines signatures magnétiques et de confirmer que les anomalies ovoïdes prennent source en profondeur. L'association du levé passé au filtre passe-bas au levé gravimétrique de la région montre que la plus importante des anomalies ovoïdes est associée à une anomalie gravimétrique. Des sources d'anomalies magnétiques et gravimétriques importantes sont présentes en profondeur sous la couverture silurodévonienne et sont vraisemblablement associées à des roches ultramafiques ou volcaniques. Ces anomalies pourraient refléter un équivalent en profondeur des lithologies du Complexe de Lady Step, du Groupe de Shickshock ou du Complexe du Mont Albert. Afin de tester cette hypothèse, des modélisations magnétique et gravimétrique en 2½ dimensions ont été réalisées. L'association de la géochimie de ruisseau avec le levé aéromagnétique haute résolution ainsi que la superposition du même levé passé au filtre passe-haut sur un modèle d'élévation numérique sont des techniques qui ont également été utilisées mais qui n'ont pas donné de résultats concluants pour la région de Gaspé. Cependant, il n'est pas exclu que ces méthodes soient utiles dans un autre cadre géologique que celui de la région de Gaspé. Un levé bathymétrique, doublé d'un levé magnétique sous-marin effectués au large de la région de Gaspé ont également été étudiés. L'étude de la topographie du fond marin au large de la région de Gaspé a permis d'associer celle-ci à certains éléments structuraux connus. Le levé magnétique fait de concert avec le levé bathymétrique a mis en évidence certains traits magnétiques concordants avec le levé magnétique terrestre. Le levé magnétique haute résolution combiné aux informations géophysiques et géologiques connues a permis de mieux positionner des structures et des éléments stratigraphiques connus. L'utilisation combinée de différents outils d'exploration dans la région de Gaspé et la compilation des données ainsi obtenues ont permis de mettre en évidence des éléments de la géologie qui n'apparaissent pas en surface. L'usage d'outils d'exploration géophysique est donc un complément précieux pour raffiner la cartographie traditionnelle et l'exploration. Ces outils ainsi que le traitement et la compilation des données sur un support informatique sont appelés à prendre de plus en plus de place dans le travail des géologues car ils permettent une meilleure compréhension de la disposition de la géologie de la région, autant en surface qu'en sous-surface.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lebel, Daniel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Malo, Michel
Mots-clés libres: géophysiques; géologie; exploration minière; pétrologie; Gaspésie
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 19 nov. 2012 20:08
Dernière modification: 16 mars 2016 15:36
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/375

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice