Dépôt numérique
RECHERCHER

Développement d'une méthode d'analyse avantages-coûts de scénarios de contrôle de pollution diffuse agricole dans le contexte d'une gestion par bassin versant.

Salvano, Esther (2003). Développement d'une méthode d'analyse avantages-coûts de scénarios de contrôle de pollution diffuse agricole dans le contexte d'une gestion par bassin versant. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en sciences de l'eau, 219 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (27MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans une optique de développement durable de l’agriculture, il est important de pouvoir évaluer l’intérêt et l’efficacité des programmes d'intervention ou des pratiques agricoles visant le contrôle de la pollution diffuse agricole. Pour cela, il est nécessaire de développer une meilleure compréhension des coûts, mais aussi des avantages économiques de l’amélioration de la qualité de l’eau induite par ces actions. La méthode proposée consiste à intégrer un module d'analyse d'avantages-coûts au système de modélisation hydrologique à l'échelle du bassin versant, GlBSl. Cette méthode est une adaptation du cadre de travail développé par la Foundation for Water Research (FWR), dont le principe de base est le transfert des bénéfices qui permet l’utilisation de valeurs obtenues dans un contexte analogue, mais en un autre lieu et à un autre moment. Cette façon de faire permet de réduire les coûts et le temps nécessaires à la réalisation d'études économiques. Après avoir été adaptée et intégrée à GlBSl, cette méthode a été appliquée au cas du bassin versant de la rivière Beaurivage, pour évaluer l’effet, en première approximation, du Règlement sur les exploitations agricoles (REA) sur la qualité de l’eau. Les avantages ont été estimés pour des usages de l’eau de type contact primaire, secondaire et visuel : baignade, canot, pêche, camping et parc. Les coûts étaient pour leur part ceux découlant de l’application de scénarios découlant du REA. Différentes unités de gestion ont été testées pour déterminer laquelle permet la plus importante amélioration de la qualité de l’eau et le meilleur ratio avantages-coûts. Les avantages monétaires estimés étaient moindres que les coûts occasionnés par l’implantation du REA dans l’unité de gestion choisie, le ratio avantages-coûts obtenu est de 0,73. Ce ratio démontre l’efficacité de l’application du REA pour améliorer la qualité de l’eau et les usages pouvant y être associés. Ces résultats confirment également l’intérêt d'utiliser un modèle de qualité de l’eau associé à une méthode d'analyse avantages-coûts. À terme, cet outil d'aide à la décision pourra être appliqué et utilisé dans le cadre d'activités de planification liées à la ressource eau.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Villeneuve, Jean-Pierre
Co-directeurs de mémoire/thèse: Debailleul, Guy; Rousseau, Alain N.
Mots-clés libres: pollution; agriculture; gestion par bassin versant; avantages-coûts; GIBSI; modèle hydrologique
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 08 nov. 2012 19:14
Dernière modification: 17 mars 2016 17:38
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/372

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice