Dépôt numérique
RECHERCHER

Secteurs d'activité économique et durée de résidence des travailleurs immigrants : une comparaison avec les travailleurs nés au Canada.

Tessier, François (2004). Secteurs d'activité économique et durée de résidence des travailleurs immigrants : une comparaison avec les travailleurs nés au Canada. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 110 p.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Depuis quelques décennies, la provenance de la population immigrante s'est considérablement diversifiée. Parallèlement, l'économie canadienne est de plus en plus axée sur des emplois nécessitant une scolarité ou une connaissance élevée. D'un autre côté, la situation démographique canadienne fait en sorte que la population immigrante est de plus en plus appelée à atténuer le faible taux de natalité enregistré depuis plus d'une vingtaine d' années. Pour toutes ces raisons, la compréhension du phénomène de l' immigration est primordiale. Ce mémoire vise principalement à mieux comprendre l'effet de la durée de résidence sur l'intégration de la population immigrante active occupée. Élément très important, contrairement à la plupart des recherches portant sur ce sujet, ce mémoire n'aborde pas le rattrapage sous l'angle du revenu d'emploi mais plutôt sous l'angle de la convergence de la structure de la population immigrante vers celle de la population native en termes de secteurs d'industrie. Notre hypothèse de recherche est qu'il existe une relation de dépendance entre : d'une part la différence entre la population active occupée native et immigrante du point de vue de la répartition de l'emploi entre les différents secteurs d'activité économique (variable dépendante) et de l' autre l'année d'immigration ou plus spécifiquement la durée de résidence (variable indépendante). Fait intéressant, nous analysons ces deux populations selon trois recensements (1986, 1991 et 1996), selon cinq cohortes d'année d'arrivée (vingt ans et plus, quinze à vingt ans, dix à quinze ans, cinq à dix ans et cinq ans et moins), selon quatre entités géographiques (Canada, Ontario, Québec et Colombie-Britannique) et finalement selon le sexe de la population. Comme nous le verrons tout au long de ce mémoire, il appert que la population immigrante active occupée diminue sa différence avec la population native active occupée avec les années de résidence. Néanmoins, la population immigrante n'annihile jamais totalement sa différence avec la population native. Finalement, nous verrons, selon le recensement et la population analysée, qu' il existe plusieurs types d'industrie où l'on retrouve une sur représentation ou une sous représentation de travailleurs immigrants.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lemelin, André
Co-directeurs de mémoire/thèse: Ledent, Jacques
Mots-clés libres: Population active; population occupé; immigrant; natif; année; immigration; intégration; marché; emploi; travail; travailleur; secteur; activité; économie; durée; résidence; Canada.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 11 déc. 2014 19:48
Dernière modification: 17 juill. 2015 15:42
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/35

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice