Dépôt numérique
RECHERCHER

Effet protecteur de la mélatonine sur l’homéostasie du trophoblaste villeux : implications dans la grossesse normale et compliquée par la prééclampsie.Caractérisation de la mélatonine dans le placenta humain

Lanoix, Dave (2013). Effet protecteur de la mélatonine sur l’homéostasie du trophoblaste villeux : implications dans la grossesse normale et compliquée par la prééclampsie.Caractérisation de la mélatonine dans le placenta humain Thèse. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Doctorat en biologie, 251 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (55MB) | Prévisualisation

Résumé

La mélatonine possède une importante action cytoprotectrice dans plusieurs tissus de l'organisme. En outre, des études suggèrent qu'elle jouerait un rôle protecteur au niveau du placenta. Mes travaux de maîtrise ont démontré que les récepteurs MT1, MT2 et RORa de la mélatonine sont exprimés dans le tissu placentaire humain normal à terme, sans toutefois préciser le type de cellules les exprimant. Les taux sanguins maternels de mélatonine augmentent significativement tout au long de la grossesse, la source de cette augmentation est inconnue, et diminuent dans les cas de prééclampsie (hypertension de grossesse associée à une protéinurie). Cette complication obstétricale affecte 3 à 15% des grossesses et représente une importante cause de mortalité maternelle et périnatale. Un état d'hypoxie/réoxygénation (H/R) placentaire, induisant une altération de l'équilibre pro-oxydant-antioxydant, est à la source de l'augmentation de l'apoptose mitochondriale du syncytiotrophoblaste caractérisant la pathogénèse de la prééclampsie. Notre hypothèse de recherche est que la mélatonine joue un rôle protecteur dans le maintien de la survie du trophoblaste villeux, essentiel au bon déroulement de la grossesse, et qu'une altération de la signalisation ou de la production placentaire de mélatonine est présente chez la grossesse compliquée par la prééclampsie et peut ainsi participer à sa pathogénèse. Pour vérifier cette hypothèse, nous avons répondu aux trois buts suivants: (1) Est-ce que le placenta humain produit, de novo, de la mélatonine et est-ce que les différents types de cellules trophoblastiques expriment ses récepteurs? (2) Est-ce que la mélatonine peut prévenir l'apoptose mitochondriale du syncytiotrophoblaste induite par de I'H/R in vitro? et (3) Est-ce que l'expression et/ou l'activité des enzymes responsables de la synthèse placentaire de la mélatonine ainsi que l'expression de ses récepteurs sont altérées dans les placentas de grossesses compliquées par la prééclampsie par rapport à la grossesse normotensive? Les résultats de cette étude ont démontré que dans le placenta humain à terme, le trophoblaste villeux produit de grandes quantités de mélatonine et exprime ses récepteurs. Ils montrent également que par une action autocrine/paracrine, la mélatonine prévient l'augmentation de l'apoptose mitochondriale et maintient l'équilibre pro-oxydant-antioxydant chez le syncytiotrophoblaste soumis à une H/R. Enfin, ces travaux démontrent une diminution significative de la production de mélatonine et de l'expression de ses récepteurs dans les placentas de grossesses compliquées par la prééclampsie en comparaison à la grossesse normotensive. La mélatonine possède donc une action bénéfique pour promouvoir la survie du syncytiotrophoblaste, qui est diminuée dans la prééclampsie. En conclusion, cette étude montre un premier rôle autocrine/paracrine de la mélatonine dans le maintien de l'homéostasie du syncytiotrophoblaste dans la grossesse normale et propose que la mélatonine puisse prévenir l'augmentation de l'apoptose du syncytiotrophoblaste impliqué dans la pathogénèse de la prééclampsie. Dans l'ensemble, ces travaux ont permis de mieux cerner le rôle de la mélatonine dans le placenta humain en situation normale et dans la grossesse compliquée par la prééclampsie, et d'ouvrir la voie à un nouveau biomarqueur potentiel de la prééclampsie et d'établir la mélatonine comme une nouvelle piste pour prévenir ou traiter la prééclampsie.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Vaillancourt, Cathy
Mots-clés libres: antioxydant ; placenta ; hypoxie ; reoxygenation ; apoptose ; stress ; oxydatif
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 06 nov. 2015 16:46
Dernière modification: 06 nov. 2015 16:46
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2782

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice