Dépôt numérique
RECHERCHER

Maintien de l’homéostasie oxydative du trophoblaste par la mélatonine dans les grossesses compliquée par un diabète gestationnel mellitus : Mélatonine, stress oxydatif et diabète gestationnel mellitus : y a-t-il un lien?

Lacasse, Andrée-Anne (2013). Maintien de l’homéostasie oxydative du trophoblaste par la mélatonine dans les grossesses compliquée par un diabète gestationnel mellitus : Mélatonine, stress oxydatif et diabète gestationnel mellitus : y a-t-il un lien? Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 135 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Durant la grossesse, les niveaux de pro-oxydant augmentent, par rapport aux femmes non enceintes, mais cette augmentation est palliée par une augmentation des défenses antioxydantes. Le stress oxydatif (débalancement entre les pro-oxydants et antioxydants) est impliqué dans de nombreuses complications de la grossesse, telles que le diabète gestationnel mellitus (DGM). L'augmentation du stress oxydatif dans les cas de DGM est entre autres due à la glucotoxicité qui endommage les cellules endothéliales engendrant ainsi un état d'hypoxie/réoxygénation (H/R) au niveau placentaire. La mélatonine, en plus d'être un excellent capteur de radicaux libres, active la synthèse et l'activité des enzymes antioxydantes. Le trophoblaste villeux placentaire humain produit la mélatonine et exprime ses récepteurs. De nombreuses études proposent que la mélatonine joue un rôle protecteur dans le stade précoce et avancé de diverses maladies dans laquelle la pathogenèse implique des dommages induits par les radicaux libres, dont le DGM et la prééclampsie. Dans ce sens, notre laboratoire a récemment démontré une diminution significative de la production de mélatonine conséquente à la réduction de l'expression et de l'activité de l'aralkylamine N-acétyltransférase (AANAT), l'enzyme limitant sa synthèse, ainsi qu'une diminution de l'expression de ses récepteurs MT1 et MT2 dans les placentas de grossesses compliquées par la prééclampsie par rapport à ceux de grossesses normotensives. Cependant, le rôle protecteur de la mélatonine dans le trophoblaste villeux ainsi que dans la pathogenèse du DGM n'a jamais été étudié. Mes hypothèses de recherche sont : 1) la mélatonine prévient le stress oxydatif du induit par de I'H/R; 2) les placentas de grossesse compliquée par un DGM sont caractérisés par une augmentation du stress oxydatif ainsi qu'une altération du système mélatonine comparée aux placentas de grossesses normales. Les objectifs spécifiques sont : 1) déterminer in vitro la capacité de la mélatonine à prévenir le stress oxydatif induit par de I'H/R dans les primocultures de trophoblastes villeux; 2) comparer le niveau de stress oxydatif et l'expression des récepteurs MT1 et MT2 de la mélatonine ainsi que des enzymes AANAT et HIOMT (hydroxyindole 0- méthyltransférase) assurant sa synthèse dans les tissus placentaires de DGM par rapport à ceux de grossesses normales. Les résultats démontrent la capacité de la mélatonine à prévenir le stress oxydatif placentaire et à maintenant l'équilibre pro-oxydant-antioxydant dans le trophoblaste villeux humain soumis à une H/R. L'expression de l'enzyme limitant de la synthèse de la mélatonine, AANAT, et des récepteurs MT1 et MT2, est significativement réduite dans les placentas de DGM vs ceux de grossesses normales. Ces travaux montrent également une augmentation significative de la génération des espèces réactives de l'oxygène (ROS) conjointement à une diminution significative des défenses antioxydantes dans les placentas compliqués par un DGM comparativement à ceux de grossesses normales. En conclusion, la présente étude a permis de démontrer (1) que le système mélatonine est exprimé dans le placenta à tous les trimestre de la grossesse et est altéré dans les placentas de grossesses compliquées par un GDM comparés à ceux de grossesses normales; (2) une augmentation des marqueurs de stress oxydatif et une diminution des enzymes antioxydantes dans les placentas de GDM comparés à ceux de grossesses normales; et (3) que la mélatonine exerce une action protectrice contre le stress oxydatif induit pas I'H/R dans le trophoblaste villeux en primoculture. Ces travaux suggèrent que la mélatonine joue un rôle important dans le maintien de l'homéostasie oxydative du trophoblaste villeux et qu'une altération du système mélatonine associé à une augmentation du stress oxydatif est impliquée dans la physiopathogenèse du DGM. Des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux cerner le rôle thérapeutique et diagnostic potentiel de la mélatonine dans le DGM.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Vaillancourt, Cathy
Mots-clés libres: antioxydant ; placenta ; hypoxie ; reoxygenation ; apoptose
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 06 nov. 2015 16:49
Dernière modification: 06 nov. 2015 16:49
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2780

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice