Dépôt numérique
RECHERCHER

Collecte de données sur la consommation culturelle numérique : pistes de solutions pour les problèmes liés à la multiplication des plateformes de distribution.

Bonneau, Martin; Roberge, Jonathan (2014). Collecte de données sur la consommation culturelle numérique : pistes de solutions pour les problèmes liés à la multiplication des plateformes de distribution. Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux environnements numériques et l'intermédiation culturelle (NENIC Lab), Centre - Urbanisation Culture Société, Institut national de la recherche scientifique, Québec.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (720kB) | Prévisualisation

Résumé

Les différents acteurs du milieu culturel sont désormais aux prises avec un contexte de distribution et de consommation des produits culturels où ceux-ci sont dématérialisés et démultipliés, à savoir faciles d’accès, regroupés dans un répertoire pratiquement illimité et éparpillés sur un grand nombre de plateformes de diffusion. Surtout, ces produits circulent maintenant en grande partie en dehors du contrôle des acteurs dits traditionnels, producteurs, distributeurs, détaillants et détenteurs de droits d’auteur, puisque les consommateurs les partagent massivement entre eux. Cette perte de contrôle sur la distribution fait également en sorte qu’il est devenu beaucoup plus difficile de retracer la circulation de ces produits et ainsi de mesurer de manière précise et adéquate leur distribution et consommation. Cette situation représente un important problème pour l’ensemble des créateurs, producteurs et distributeurs, mais aussi pour des acteurs intéressés à analyser le marché des produits culturels tels justement l’Observatoire de la culture et des communications du Québec. Dans un contexte de petite société, les impacts de la numérimorphose peuvent se faire sentir jusque dans les contenus culturels eux-mêmes, la langue dans laquelle ils s’expriment par exemple. Est-ce qu’une perte de repère et de mesure précise pour comprendre les évolutions présentes ne risque pas alors de contribuer à un certain affaiblissement de la gouvernance culturelle? À travers cette étude, l’Observatoire de la culture et des communications cherche entre autres à savoir comment certains organismes et entreprises s’organisent afin de pallier aux difficultés entraînées par l’arrivée d’une culture numérique. Cette question pose différents problèmes. Il faut par exemple savoir que le domaine de la distribution de contenus culturels numériques connaît une période de forte instabilité où plusieurs nouvelles plateformes sont lancées sans que leur succès soit garanti. Il faut garder en tête que certaines plateformes risquent de disparaître, que d’autres vont certainement apparaître et qu’il est ainsi difficile d’envisager quelles plateformes feront partie des habitudes de consommation des Québécois dans les prochaines années. Dans ce contexte, il est difficile pour l’Observatoire de déterminer quelle sera la meilleure façon d’obtenir des données de vente dans les années à venir. Nous avons pu trouver des solutions qui présentaient un intérêt à long terme et d’autres qui nous semblaient présenter une solution temporaire, du moins jusqu’à preuve du contraire. La présente étude se concentre principalement sur l’industrie de la musique, car il s’agit du domaine culturel qui a dû composer avec l’arrivée du format numérique et des échanges par Internet le plus tôt, soit au tournant des années 2000 avec l’arrivée de Napster puis d’autres plateformes comme Gnutella et Kazaa. Comme ce domaine a déjà subi de profonds changements depuis l’expansion d’Internet, il semble probable qu’il existe davantage de littérature intéressante de ce côté. De plus, comme la consommation de musique en format numérique existe déjà depuis plus de dix ans, de nombreux acteurs ont logiquement dû s’adapter à cette nouvelle réalité et développer des façons novatrices de mener leur entreprise. La recherche a ainsi commencé de ce côté en faisant l’hypothèse qu’il était plus probable de trouver des acteurs ayant commencé à réfléchir à la question de la mesure de la consommation numérique dans le monde de la musique plutôt que dans d’autres domaines.

Type de document:
Informations complémentaires: Rapport présenté à l’Observatoire de la culture et des communications.
Mots-clés libres: Consommation culturelle; mesure; vente numérique; audience; firme spécialisée; données; distribution; plateforme; standardisation des métadonnées; littérature scientifique; institut statistique; acteurs gouvernementaux.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 30 juill. 2015 19:28
Dernière modification: 30 juill. 2015 19:30
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2739

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice