Dépôt numérique
RECHERCHER

L’expérience de Place aux Familles. Étude sur une intervention intersectorielle dans une habitation HLM du Plateau Mont-Royal.

Leloup, Xavier (2015). L’expérience de Place aux Familles. Étude sur une intervention intersectorielle dans une habitation HLM du Plateau Mont-Royal. Institut national de la recherche scientifique, Centre Urbanisation Culture Société, Montréal.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Le présent rapport s’inscrit dans un projet plus large qui s’intéresse à l’intervention intersectorielle en lien avec le secteur de l’habitation. Ce projet vise à comparer différentes situations dans trois villes du Québec : Sherbrooke, Québec et Montréal. Cette recherche est financée par le Fonds de recherche québécois sur la société et la culture (FRQSC) dans le cadre d’une action concertée portant sur la pauvreté et l’exclusion sociale. Le chercheur principal responsable du projet est Paul Morin, professeur titulaire au Département de service social à l’Université de Sherbrooke et directeur scientifique du Centre affilié universitaire CSSS-IUGS. La présente étude a été réalisée dans le cadre de ce projet par Xavier Leloup, professeur agrégé à l’INRSUCS. Avant d’exposer les résultats de l’étude montréalaise, il convient de tenter de préciser ce qu’il faut entendre par intervention intersectorielle. De manière simple, le terme recouvre un ensemble de dispositifs et de projets qui associent des acteurs issus ou relevants de plusieurs entités et/ou niveaux de l’action publique ou communautaire. Dans la présente étude, nous nous intéressions en particulier aux interventions de ce type qui impliquent un acteur issu du milieu de l’habitation, un Office municipal d’habitation (OMH) par exemple, et un acteur relevant du ministère de la Santé et des services sociaux. Mais nous n’excluions pas non plus les initiatives et projets qui impliquent des acteurs du monde communautaire et dont les objectifs et le financement les situent dans le champ d’intervention de la santé et des services sociaux. Le développement de ce type d’interventions est un des traits marquants de l’ingénierie de l’action publique et sociale des dernières années. Il s’explique en partie par une prise de conscience chez de nombreux décideurs et intervenants de la nécessité de coordonner les actions adressées à différentes sous-populations qui vivent des situations difficiles liées à la pauvreté et l’exclusion sociale. La recherche sociale a pu montrer à de nombreuses reprises que ces phénomènes touchent des populations aux prises avec des problématiques complexes et impliquant de multiples facettes (faible employabilité, dépendance, trouble cognitif, isolement, maladie chronique, insalubrité du logement, carence alimentaire, etc.). La remédiation ou l’aide apportée dans de telles situations nécessite dès lors de prendre en considération ces différentes facettes ou dimensions des problématiques, l’action sur une seule d’entre elles s’avérant souvent insuffisante et peu productive. Dans ce cadre, une approche intersectorielle ne suppose pas seulement la coordination ou l’échange d’information entre différents acteurs, mais une façon de concevoir l’intervention et de la produire de manière différente.

Type de document:
Mots-clés libres: Intervention sociale; intervention intersectorielle; projet Place aux familles; HLM; Ilôt De Mentana; Plateau-Mont-Royal; enquête de terrain; résidents; relation sociale; intervenant; aide aux devoirs; action auprès des enfants; personnes âgées; rapport intergénérationnel; intervention auprès des familles; activité; intervention auprès des adolescents.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 20 juill. 2015 15:27
Dernière modification: 20 juill. 2015 15:27
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2701

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice