Dépôt numérique
RECHERCHER

Adéquation entre l'offre et la demande de main-d'oeuvre qualifiée : le cas du Saguenay.

Ouellet, Catherine (2004). Adéquation entre l'offre et la demande de main-d'oeuvre qualifiée : le cas du Saguenay. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 111 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

C’est bien connu, les régions périphériques du Québec vivent depuis quelques décennies d’importantes difficultés de développement. Puisque nous évoluons dans un contexte d’économie du savoir, l’éducation et la formation sont une avenue intéressante pour qui souhaite développer son territoire. Sachant également que les petites et moyennes entreprises (PME) sont devenues, aux dépends des grandes firmes, les moteurs de l’économie du Québec, il est intéressant, dans une perspective de développement, de tenter de voir comment les deux, l’éducation et les PME, s’arriment pour assurer un cadre dynamique d’emplois en régions périphériques. Dans ce mémoire, nous tenterons d’évaluer le niveau d’adéquation entre l’offre et la demande de main-d’oeuvre qualifiée dans une région périphérique du Québec : le Saguenay. Ici, l’offre de main-d’oeuvre qualifiée émane des institutions d’enseignement post-secondaire (IEPS) locales et la demande provient des entreprises du même territoire. Afin de déterminer si les IEPS locales répondent adéquatement aux besoins en main-d’oeuvre qualifiée des PME de la région, nous avons procédé à des entretiens semi-dirigés avec les principaux concernés, c’est-à-dire les entrepreneurs ainsi que les représentants des collèges et de l’université de la région. Pour des raisons de faisabilité, nous avons limité notre étude à trois secteurs d’activités économiques : l’agroalimentaire, la fabrication de produits métalliques et les services scientifiques et de génie-conseil. Des entretiens avec des intervenants socio-économiques régionaux ont également été réalisés afin d’obtenir un point de vue davantage global sur la question. Il est important de noter que, de par son ampleur limitée, cette évaluation se veut exploratoire et ne permettra pas d’obtenir des résultats d’une certitude absolue. Les résultats de notre étude tendent à démontrer que pour les secteurs d’activités économiques pris en compte, les institutions d’enseignement supérieur semblent répondre aux besoins des entreprises en terme de main-d’oeuvre qualifiée et ce, tant en terme de nombre de finissants qu’en terme de qualité de la formation. Ainsi, les difficultés de recrutement vécues par les entreprises interrogées n’émaneraient pas principalement d’une mauvaise adéquation entre l’offre et la demande de main-d’oeuvre qualifiée mais de causes diversifiées que nous avons tâché d’explorer à l’aide des propos obtenus lors de nos différents entretiens.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Shearmur, Richard
Mots-clés libres: Économie du savoir; besoin; main-d'oeuvre qualifié; Québec; Canada; développement régional; Saguenay-Lac-Saint-Jean; emploi; travail; offre; demande; entrepreneur local; intervenant socio-économique; rôle; institution d'enseignement post-secondaire
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 28 juin 2012 14:45
Dernière modification: 17 juill. 2015 15:22
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/27

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice