Dépôt numérique
RECHERCHER

Où se localise la nouvelle économie? Une étude de Toronto, Montréal et Vancouver basée sur des microdonnées et des modèles d’économétrie spatiale.

Duvivier, Chloé; Polèse, Mario; Apparicio, Philippe (2015). Où se localise la nouvelle économie? Une étude de Toronto, Montréal et Vancouver basée sur des microdonnées et des modèles d’économétrie spatiale. Working Paper. INRS Centre - Urbanisation Culture Société, Montréal.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Nous examinons la localisation de l’emploi dans la nouvelle économie au sein des régions métropolitaines de Toronto, Montréal et Vancouver. Nous mobilisons des microdonnées ce qui nous permet de classifier les emplois à la fois selon le secteur industriel et la profession des individus. L’analyse est menée en deux étapes : 1) une cartographie de l’emploi dans chaque région métropolitaine pour identifier les principaux pôles; 2) une estimation de modèles économétriques spatiaux pour comprendre les facteurs qui déterminent sa localisation. Dans les trois régions métropolitaines, l’emploi dans la nouvelle économie est concentré dans deux types de pôles : un pôle au niveau des quartiers centraux et des pôles technologiques plus périphériques mais bien connectés au centre. L’estimation du modèle économétrique permet de distinguer deux catégories de facteurs de localisation. D’une part, il existe des facteurs « récurrents », qui affectent la localisation de la nouvelle économie quelle que soit la région métropolitaine considérée : la disponibilité de locaux industriels à recycler, le loyer, les quartiers étudiants et l’accessibilité au centre-ville et au métro. D’autre part, il existe des facteurs « contextuels » dont l’impact est spécifique à la région métropolitaine étudiée, et probablement au type de pôles qu’on y trouve. ===== In this study we examine the location of New Economy Jobs in Canada’s three largest metropolitan areas: Toronto, Montreal and Vancouver. New Economy jobs are identified using census micro-data, allowing us to categorize jobs on the basis of both industry and occupational classes. Analysis is carried out in two stages: 1) cartographic representations of New Economy jobs; 2) estimation of spatial econometric models of the determinants of New Economy jobs. In the three metropolitan areas, New Economy Jobs are concentrated in two types of poles: first, in or close to the CBD, and, second, in suburban techno-parks but generally well-connected to the centre. The econometric results allow us to distinguish between two categories of location factors. First, some factors such as rent, student neighborhoods, proximity to the CBD, and the loss of manufacturing jobs, significantly affect the location of New Economy Jobs regardless of the metropolitan area. Second, the effect of other factors, such as employment structure, varies across metropolitan areas, probably because the dominant type of New Economy jobs also vary.

Type de document: (Working Paper)
Mots-clés libres: Nouvelle économie; distribution intra-métropolitaine de l’emploi; développement régional; Canada ===== New Economy; Intra-metropolitan Distribution of Employment; Regional Development; Canada
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 12 juin 2015 19:25
Dernière modification: 12 juin 2015 19:30
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2689

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice