Dépôt numérique
RECHERCHER

Les différentes perceptions d'accessibilité aux services pour les sourds à Montréal : l'accessibilité spatiale, les coûts, l'organisation des ressources, la disponibilité et l'acceptabilité.

Benoît, Cynthia (2015). Les différentes perceptions d'accessibilité aux services pour les sourds à Montréal : l'accessibilité spatiale, les coûts, l'organisation des ressources, la disponibilité et l'acceptabilité. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 154 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB) | Prévisualisation

Résumé

Une précédente étude québécoise portant sur le vécu des Sourds lorsqu’ils font appel aux services de santé a démontré que ce qui devait être une source d’aide en devient une d’anxiété(Parisé, 1999). L'objectif principal de ce mémoire est d'analyser les niveaux et les problèmes d'accessibilité aux services pour les Sourds sur l'île de Montréal, et ce, en tenant compte des cinq dimensions de l’accessibilité développées par Pechansky et Thomas (1981) que sont l'accessibilité spatiale des services, leur disponibilité, leur organisation, leur coût et leur acceptabilité. Ce mémoire explore trois questions de recherche : quel est le niveau d’accessibilité spatiale des Sourds aux services tel que mesuré de façon objective par les systèmes d’information géographique (SIG) et y a-t-il des territoires non desservis et, si oui, où les retrouve-t-on? Quel est le niveau d'accessibilité des Sourds, selon les cinq dimensions d'accessibilité aux ressources ou services urbains en question sur l'île de Montréal? Quelles sont les dimensions de l'accessibilité les plus valorisées par les Sourds? Afin de répondre à ces questions, nous avons privilégié une approche mixte, qui déploie les SIG et l’analyse spatiale, ainsi que les entretiens semi-dirigés auprès de 15 Sourds, cinq leaders Sourds et cinq interprètes, pour un total de 25 participants. Les résultats quantitatifs ont démontré l’existence de déserts de services à l’ouest et à l’est de l’île de Montréal, ainsi qu’une abondance de services pour les Sourds au centre. Le volet qualitatif a permis de documenter les principaux obstacles rencontrés par les Sourds, ainsi que d’identifier les dimensions de l’accessibilité qu’ils valorisent le plus, qui sont l’acceptabilité et la disponibilité. De plus, le plein accès aux services passe principalement par les compétences en langue des signes ainsi que par l’attitude appropriée des pourvoyeurs de services ===== The findings from a previous study examining Deaf people’s experiences with health care providers, conducted in Quebec, show how a source of support becomes a source of anxiety (Parisé 1999). This study aims to analyze various layers and issues related to Deaf services access on the island of Montreal. The analysis is based on Pechansky and Thomas’ five accessibility dimensions, including spatial accessibility, availability, accommodation, affordability and acceptability (1981). Three main research questions investigated in this study are: how accessible are Deaf services, according to objective measures based on geographical information systems (GIS) and are there service deserts and, if so, where are they? According to the five dimensions, how accessible are Island of Montreal urban Deaf services and resources? Which dimensions are most valued by Deaf people? To investigate these research questions, a combined approach, including GIS and spatial analysis, was utilized, as well as semi-structured interviews with 15 Deaf people, five Deaf leaders, and five interpreters, for a total of 25. Quantitative results reveal service deserts in the east and west areas of the island of Montreal, and an abundance of Deaf services in the center. Qualitative findings allowed us to document common barriers as encountered by Deaf people as well as determine their priorities in terms of accessibility, which turn out to be acceptability and availability. Also, in order to obtain full access to Deaf services, one must be fluent in sign language and service providers need to have the appropriate attitude.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Apparicio, Philippe
Co-directeurs de mémoire/thèse: Séguin, Anne-Marie
Mots-clés libres: Analyse spatiale; accessibilité aux services; Sourds; langue des signes; milieu urbain ===== Spatial analysis; service accessibility; Deaf; sign language; urban settings.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 05 juin 2015 18:57
Dernière modification: 17 juill. 2015 15:19
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2686

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice