Dépôt numérique
RECHERCHER

La construction de sens à l'interface politico-administrative : le cas de la gestion du service d'eau de Montréal, 1950-2010.

Audette-Chapdelaine, Marianne (2014). La construction de sens à l'interface politico-administrative : le cas de la gestion du service d'eau de Montréal, 1950-2010. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 231 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

L'étude de l'interface politico-administrative révèle les tensions entre le contrôle politique et l'autonomie professionnelle au sein des organisations publiques. Notre recherche porte sur les relations entre élus municipaux et gestionnaires dans le contexte de la gestion d'un service d'eau. Nous analysons l'interface politico-administrative à l'aide du concept de construction du sens, sensemaking, dans les organisations. Notre étude de cas sur les services d'eau montréalais est appuyée par des données empiriques qualitatives. D'abord, notre cas permet d'identifier les grandes périodes ainsi que les événements marquants de l'organisation de la gestion de l'eau à Montréal entre 1950 et 2010. Ensuite, nous expliquons comment la fonction publique montréalaise a perdu son expertise en matière de gestion de l'eau au cours des décennies 1980 et 1990. Enfin, nous présentons une analyse des relations entre élus et gestionnaires, notamment la manière dont les gestionnaires ont élaboré, à partir de la fin des années 1990, leur propre vision de la gestion de l'eau, exprimant ainsi leur adhésion à des normes professionnelles et à leur idéal du service public beaucoup plus qu'à une organisation démocratique, qu'ils considèrent incapable de leur fournir les ressources jugées essentielles à l'exercice de leur métier. Nous pouvons expliquer la situation du cas de la gestion montréalaise de l'eau par un cercle vicieux impliquant d'une part un manque de vision politique des élus en matière de gestion de l'eau, émanant notamment de l'incapacité des citoyens à construire du sens par rapport à la situation matérielle peu visible et enfouie sous leurs pieds et, d'autre part, la perte d'expertise dans la fonction publique, un processus lent ayant contribué à la fois à l'incapacité pour les gestionnaires à interpréter adéquatement la situation et au climat de méfiance entre politique et administratif ===== The study of the politics-administration interface reveals tensions between political control and professional autonomy within public organizations. Our research explores relations between elected representatives and managers in the context of the management of a municipal water department. We analyze the politics-administrative interface using the concept of sensemaking in organizations. Our case study of the Montreal water department is supported by thick qualitative empirical data. Firstly, our case study identifies the main periods, as well as the milestones, in the organization of water management in Montreal between 1950 and 2010. Secondly, we explain how the City of Montreal lost its water-related expertise during the 1980s and 1990s. Finally, we discuss the relations between elected representatives and public servants, particularly the way the managers developed, from the end of 1990s, their own vision of water management, thus expressing their recognition of professional standards and of their own public service ideal much more than that of a democratic organization, which they consider unfit to grant them the resources deemed necessary to the exercise of their profession. We can explain the case of water management in Montreal by a vicious circle. On one hand, we find a lack of political vision regarding water management, emanating in part from the citizens' inability to make sense of the material situation hidden under their feet. On the other hand, we observe the loss of public expertise, a slow process which contributed both to the public servants' incapacity to adequately interpret the situation, and to distrust between political representatives and managers.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Hamel, Pierre J.
Mots-clés libres: Services publics urbains; eau; administration publique; infrastructures; interface politico-administrative; construction du sens; expertise publique ===== Urban public services; water; public administration; infrastructures; politics-administrative interface; sensemaking; public expertise.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 09 avr. 2015 12:01
Dernière modification: 17 juill. 2015 15:30
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2644

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice