Dépôt numérique
RECHERCHER

Analyse et caractérisation d’un évènement important de l’histoire météorologique récente du Québec : l’ouragan Irène (2011).

Ghannem, Imen (2015). Analyse et caractérisation d’un évènement important de l’histoire météorologique récente du Québec : l’ouragan Irène (2011). Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 100 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (19MB) | Prévisualisation

Résumé

Les catastrophes naturelles ont, de tout temps, représenté une menace pour l’homme. Les ouragans comptent parmi les catastrophes naturelles ayant d’importants impacts à l’échelle mondiale tant en terme environnemental que socio-économique. Au cours des derniers siècles, plusieurs ouragans ont frappé les régions du nord-est du continent américain. Les États-Unis figurent parmi les régions les plus menacées par ce type d’événements. Parmi ces événements, figure l’ouragan Irène 2011 qui a été l’un des ouragans majeurs à avoir récemment frappé la côte nord-est de l’Amérique du Nord de façon générale et le Québec de façon particulière. Il est important, dans un contexte vulnérabilité de nos sociétés face à de tels événements, d’analyser et de mieux caractériser ce type d’événement. L’objectif principal de la présente étude est de mieux caractériser l’ouragan Irène 2011 lors de son passage au Québec. Cette caractérisation repose sur une analyse des séries pluviométriques aux différentes stations sur le territoire et par l’utilisation des sorties du modèle Global Environmental Multiscale - Limited Area Model (GEM-LAM) d’Environnement Canada. L’analyse des séries de pluies a été réalisée sur la base des données historiques enregistrées aux stations météorologiques réparties dans cinq états des États-Unis et au Québec. La comparaison des séries de pluies observées et simulées a également permis de déterminer dans quelle mesure ces ensembles sont cohérents et de voir comment les prévisions météorologiques issues du modèle étaient en mesure de fournir des informations sur le caractère extrême de l’ouragan Irène 2011 à l’échelle de l’ensemble du territoire touché. Les résultats de l’analyse ont montré que le modèle GEM-LAM reproduit de manière acceptable le déplacement de la trajectoire d’Irène. Ce modèle présente donc une information utile et pertinente sur le caractère extrême d’Irène, information qui pourra être utile dans un contexte de modélisation hydrologique des impacts de cet événement notamment en milieu urbain. Ces résultats montrent également que l’événement Irène a entraîné des pluies extrêmes de périodes de retour très élevées (de plus de 100 ans dans plusieurs régions) pour les durées de 12 et 24 heures.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Mailhot, Alain
Mots-clés libres: ouragan Irène; histoire météorologique; pluie intense; intensité de pluie; Québec; Global Environmental Multiscale - Limited Area Model (GEM-LAM)
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 17 mars 2015 19:49
Dernière modification: 18 nov. 2015 20:42
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2608

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice