Dépôt numérique
RECHERCHER

Analyse de la répartition résidentielle des groupes ethniques de la RMR de Montréal au recensement de 2001.

Ricard, Yves (2005). Analyse de la répartition résidentielle des groupes ethniques de la RMR de Montréal au recensement de 2001. Rapport-stage. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 182 p.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

L'étude de l'intégration sociale des différents groupes formant une société peut être abordée de différentes manières. Elle peut, par exemple, être abordée de l'un ou l'autre des points de vue économique, politique ou culturel. Mais, compte tenu qu'un lieu de résidence constitue, en quelque sorte, un symbole statutaire reflétant, à la fois, des contraintes économiques et le choix d'un milieu socioculturel correspondant à son identité, et représente une donnée objective facile à circonscrire, l'étude de l'intégration sociale peut également être approchée du point de vue spatial et, plus spécifiquement, de la ségrégation résidentielle. Étant le résultat d'une segmentation du territoire en aires de voisinage spécialisées sur des bases économiques, sociales et culturelles, la ségrégation résidentielle constitue la traduction spatiale de la distance sociale, économique et culturelle séparant les différents groupes formant une société. Conséquemment, elle constitue un rare indicateur tangible, facilement observable, permettant d'apprécier l'intégration des groupes minoritaires aux groupes dominants. La présente analyse, qui procédera par une étude de cas de la situation montréalaise, s'efforcera donc d'étudier et de comparer le degré d'intégration à la société canadienne et, plus spécifiquement à la société québécoise, des principaux groupes ethniques formant la mosaïque canadienne du point de vue de la géographie résidentielle. Plus spécifiquement, elle s'attardera à:•décrire, dans toute sa complexité (c'est-à-dire selon cinq aspects distincts), la répartition spatiale des principaux groupes ethniques montréalais; • identifier les similarités et les dissemblances entre les différents groupes ethniques de la RMR de Montréal quant à leur localisation : résidentielle; • identifier les groupes les plus ségrégés à la fois selon chacune des dimensions mesurées et selon l'ensemble de ces aspects Bien que le présent texte traite essentiellement du cas montréalais, il s'insère dans un projet plus ambitieux pour lequel nous avons également procédé à l'étude des cas torontois et vancouverois au moyen de cartes et d'indices de ségrégation. Ainsi, nous devrions être en mesure de mettre le niveau de ségrégation observé à Montréal en perspective dans le contexte canadien.

Type de document: Rapport-stage
Directeur de mémoire/thèse: Ledent, Jacques
Mots-clés libres: Intégration; ségrégation; groupe ethnique; répartition; localisation spatiale; résidence; cartographie; RMR; région métropolitaine de Montréal.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 08 déc. 2014 18:57
Dernière modification: 17 juill. 2015 17:32
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2456

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice