Dépôt numérique
RECHERCHER

Une nouvelle collaboration entre les organismes d'aménagement du territoire et des transports collectifs? Le cas du Plan métropolitain d'aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Arcand, Ève (2013). Une nouvelle collaboration entre les organismes d'aménagement du territoire et des transports collectifs? Le cas du Plan métropolitain d'aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Montréal. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 145 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Au début des années 1990, les changements inhérents à l’évolution des modes de production ont entraîné l’augmentation des flux économiques et démographiques. Ils ont participé à la transformation des villes, de laquelle résultent notamment un processus d’urbanisation rapide et une libre circulation des biens et des personnes. Les enjeux de la métropolisation, dont la destruction des milieux naturels et la congestion routière, ont accru le débat sur l’organisation municipale et métropolitaine et marquent le retour des conceptions régionalistes. Elles préconisent une approche de gouvernance plutôt que de gouvernement et accordent une place prioritaire aux processus de collaboration et de coopération entre les acteurs sociaux et économiques. Ce mémoire vise à mieux comprendre dans quelle mesure l’élaboration d’une politique publique peut contribuer à un mode de gouvernance favorable au développement d’une métropole plus durable. Nous inscrivons cette étude dans un cadre théorique qui mise sur la collaboration comme piste de solution afin de relever deux enjeux de la métropolisation, soit la destruction des espaces naturels et la diminution des avantages nets associés à la mobilité. Nous nous intéressons à celle-ci en mettant l’accent sur trois dimensions, soit la structure, les acteurs et les processus. Nous examinons plus précisément la collaboration entre les organismes d’aménagement du territoire et ceux des transports collectifs dans le cadre de l’élaboration du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Nous abordons plus précisément deux dimensions complémentaires. Dans un premier temps nous mesurons, par une analyse documentaire, leur degré de participation dans le cadre de l’élaboration du plan. Dans un second temps nous traitons, par la réalisation d’entretiens semi-dirigés, des facteurs pouvant avoir favorisé ou nui à l’introduction d’une nouvelle collaboration. Derrière les documents, les acteurs, leur lecture, leur actions, comment ont-ils joués, par opposition ou collaboration ? Il en résulte principalement que le contexte institutionnel et les impératifs politiques n’ont pas favorisé le développement d’enjeux communs sur lesquels les acteurs d’aménagement du territoire et des transports collectifs auraient pu se prononcer de manière conjointe. Par conséquent, il en résulte la persistance d’une vision sectorielle des deux domaines d’interventions. Néanmoins si l’élaboration du PMAD n’a pas introduit une nouvelle collaboration, elle aura tout de même participé à une meilleure connaissance des enjeux d’aménagement du territoire et des transports collectifs entre les organismes de la région métropolitaine ===== Changes to the evolution of methods of production have resulted in increased economic and demographic fluxes. They participated in the transformation of cities, which resulted in a process of rapid urbanization and the increased movement of goods and people. Metropolitanization issues, including the destruction of the local natural environment and road congestion, contributed to the debate on local and metropolitan organization. This debate is marked by the return to regionalist ideas, which advocate an approach by governance that gives priority to the process of collaboration and cooperation. The research that is presented here aims to understand to what extent the elaboration of public policy can contribute to a governance model that will foster the sustainability of the region. This study uses a conceptual framework that focuses on collaboration as a determinant factor in meeting the challenges of metropolitanization. We look at collaboration in regards to three dimensions: structure, actors and processes. Using both a literature review and semi- structured interviews, we study the involvement of different stakeholders in urban and transportation planning in the context of the development of the Metropolitan Land Use and Development Plan (PMAD) of the Montreal Metropolitan Community (CMM). We consider two main questions: first, we analyze their degree of involvement in the elaboration of the plan. As a second step, we try to determine if the PMAD introduced a new collaboration between stakeholders in urban and transport planning. Results show that urban and transport planning stakeholders have not been called upon to make joint decisions on issues concerning to PMAD. Therefore, the development of the PMAD has not introduced a new collaboration between stakeholders. Nevertheless, it seems that at some moments in the process, it has contributed to a better understanding of issues in the metropolitan area, although will have little impact if institutional fragmentation remains.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Collin, Jean-Pierre
Mots-clés libres: Collaboration; organisme; transport collectif; transport en commun; aménagement du territoire; métropolisation; gouvernance; plan métropolitain d'aménagement et de développement; CMM; Communauté métropolitaine de Montréal; région; organisation; compétence; collaboration; transit; urban planning; Metropolitan Land Use and Development Plan; Montreal Metropolitan Community.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 02 déc. 2014 20:10
Dernière modification: 17 juill. 2015 17:26
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2445

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice