Dépôt numérique
RECHERCHER

Caractérisation moléculaire des protéines p34 et p39 de la nucléocapside enveloppée du granulovirus de Choristoneura fumiferana

Leblanc, Josée (2005). Caractérisation moléculaire des protéines p34 et p39 de la nucléocapside enveloppée du granulovirus de Choristoneura fumiferana Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 131 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Le but de ce travail de recherche consistait à caractériser deux gènes codant pour les protéines structurales p34 et p39 de la nucléocapside enveloppée du granulovirus de Choristoneura fumiferana (ChfuGV). Les objectifs étaient de cloner et séquencer ces gènes. Dans un premier temps, le séquençage de la protéine de 34 kDa, soit la p34, du ChfuGV par le biais des digestions tryptiques internes et de l'analyse par HPLC, a permis d'obtenir une courte séquence peptidique (IFQGV) présentant un pourcentage d'identité de 100% avec une portion de la séquence aminée de la protéine p39 de la nucléocapside enveloppée du granulovirus de Xestia c-nigrum. Par la suite, un fragment d'ADN correspondant au gène codant pour une portion de la p34 a été amplifié à l'aide d'amorces oligonucléotidiques dégénérées, cloné et séquencé. Le contenu en nucléotides G/C de la séquence nucléotidique obtenue (317 nucléotides) a été évalué à 48%. Un cadre de lecture ouvert de 106 acides aminés a été déduit de la séquence nucléotidique de l'amplicon. Le contenu en acides aminés hydrophobes de la séquence aminée à été évalué à 57_51% ct deux cystéines pouvant être impliquées dans la stabilité de la structure tertiaire cie cette protéine ont été observées. Cependant, aucune homologie concluante n'a été observée avec aucune autre séquences aminées répertoriées dans la littérature. Dans un deuxième temps, l'amplification à l'aide d'amorces oligonucléotidiques d'un fragment cl' ADN correspondant au gène codant pour une portion de la protéine de 39 kDa, soit la p39, du ChfuGV, a permis d'obtenir une séquence nucléotidique de 570 nucléotides ayant un contenu en nucléotides G/C évalué à 40,5%. Un cadre de lecture ouvert de 186 acides aminés a été déduit de la séquence nucléotidique. Le contenu en acides aminés hydrophobes de la séquence aminée à été évalué à 55,5%. Un pourcentage d'homologie de 88% a été observé avec une portion de la séquence aminée de la protéine d'enveloppe ODVP-6E du granulovirus de Cydia pomone/la. Le pourcentage d'acides aminés hydrophobes contenus dans la séquence aminée de la p39 du ChfuGV a été é valué à 50,5%. Les connaissances obtenues lors de ce projet d'étude ont pemlis d'identifier et d'étudier deux gènes codant pour des protéines structurales d'un entomopathogène, le ChfuGV, ayant un potentiel insecticide. Cette étude a amst penms d'améliorer nos connaissances au niveau de la biologie moléculaire de ce virus, un domaine où jusqu'à ce jour très peu d'études ont été effectuées.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Guertin, Claude
Co-directeurs de mémoire/thèse: Merzouki, Abderrazzak (École Polytechnique de Montréal)
Mots-clés libres: insecticide ; tordeuse ; granulovirus
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 30 sept. 2013 14:32
Dernière modification: 08 déc. 2015 15:38
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/238

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice