Dépôt numérique
RECHERCHER

Études de la localisation tissulaire de la connexine 32 et de la prolifération cellulaire dans le foie des rats traités à l’hexachlorobenzène.

Leclerc, David (2002). Études de la localisation tissulaire de la connexine 32 et de la prolifération cellulaire dans le foie des rats traités à l’hexachlorobenzène. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 77 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

L'hexachlorobenzène (HCB) est un contaminant de la famille des hydrocarbures aromatiques polyhalogénés largement répandu dans l'environnement. Étant donné ses propriétés lipophiles, l'HCB a tendance à se bioaccumuler dans l'environnement. Plusieurs études ont démontré que l'HCB est cancérigène chez l'animal et qu'il est un promoteur de tumeurs hépatiques. D'autre part, un dimorphisme sexuel a été démontré dans la réponse des rats à l'HCB. Les femelles sont en effet plus susceptibles de développer des tumeurs hépatiques que les mâles. Les données actuelles ne permettent pas de déterminer si le HCB pourrait être cancérigène chez l'humain, c'est pourquoi des études ont été entreprises afin de déterminer les mécanismes d'action de l'HCB dans le développement de tumeurs hépatiques et d'en arriver à établir un seuil d'exposition acceptable pour la population. Les travaux du présent mémoire visent la caractérisation les effets de l'HCB sur la promotion de tumeurs hépatiques chez le rat. L'étude a porté principalement sur la prolifération cellulaire et la localisation dans le foie des rats femelles de la connexine 32 (Cx32), impliquée dans la communication intercellulaire, chez les rats mâles et femelles suite à un traitement à l 'HCB. Une hausse du taux de prolifération cellulaire et une baisse de la communication intercellulaire sont des caractéristiques communes à plusieurs carcinogènes épigénétiques. Le modèle expérimental utilisé consiste en l'administration par gavage d'une dose quotidienne d 'HCB durant 5 jours consécutifs; les rats sont sacrifiés aux jours 50 ou 100 du protocole de traitement. La localisation tissulaire de la Cx32 des rats femelles a été observée au jour 45 du protocole. Des travaux précédents dans notre laboratoire ont démontré que l'HCB réduit l'expression de la Cx32 à ce temps chez le rat femelle. Une analyse par immunohistochimie de la Cx32 a été effectuée afin de déterminer si cette baisse est localisée en endroits précis du lobule hépatique ou si l'HCB agit sur l'ensemble des hépatocytes. Les résultats ont montré que 1'HCB cause une diminution de l'expression de la Cx32 qui s'étend aux hépatocytes de toutes les régions du foie. Lors de l'étude portant sur la prolifération cellulaire, les hépatocytes ont été isolés du foie par une technique de perfusion avec une solution de collagénase. La mesure de la prolifération cellulaire au niveau du foie a été effectué par une analyse en cytométrie en flux du contenu en ADN des hépatocytes isolés permettant de déterminer le pourcentage de cellules présentant une ploïdie de 2N, 4N ou 8N. Les résultats obtenus ont permis de déterminer que le HCB n'induit pas de prolifération cellulaire entre la fin du traitement et le jour 50 ou le jour 100 du protocole, et ce, tant chez les mâles que chez les femelles. Les résultats infirment l'hypothèse que l'HCB augmente la prolifération cellulaire afin de permettre l'expansion des cellules plus susceptibles de devenir tumorales. Néanmoins, l'ensemble des hépatocytes semblent démontrer une baisse de la communication intercellulaire caractérisée par une baisse de la Cx32. Une observation novatrice importante est 1 'absence de lien entre la baisse de la communication intercellulaire et le taux de prolifération de hépatocytes. Le dimorphisme sexuel dans l'effet hépatique de l'HCB semble donc reposer très fortement sur la perte de communication intercellulaire à la grandeur du foie.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Charbonneau, Michel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Cyr, Daniel G.
Mots-clés libres: androstenedione ; hcb ; hexachlorobenzene ; hydrocarbure ; tumeur ; hepathique
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 16 sept. 2015 14:59
Dernière modification: 16 sept. 2015 14:59
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2335

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice