Dépôt numérique
RECHERCHER

Rôle de la tyrosine phosphatase, TC-PTP, dans l’activation des lymphocytes et des macrophages.

Dupuis, Maryse (2002). Rôle de la tyrosine phosphatase, TC-PTP, dans l’activation des lymphocytes et des macrophages. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 123 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

La tyrosine phosphatase, TC-PTP, est une PTP intracellulaire exprimée de façon ubiquiste mais retrouvée en plus grande quantité dans les cellules hématopoïétiques. La TC-PTP est impliquée dans la régulation du système immunitaire. En effet, chez des souris déficientes pour l'expression de la TC-PTP (TC-PTP-/-) on retrouve des défauts au niveau du développement et des fonctions de plusieurs populations cellulaires hématopoïétiques. En particulier, des études préliminaires ont permis de démontrer que la prolifération cellulaire des lymphocytes T et B est inhibée quand les splénocytes totaux isolés de souris TC-PTP-1- sont stimulés par la Con A et le LPS respectivement. Afin d'étudier plus en détail le rôle de cette phosphatase dans l'activation des lymphocytes, nous avons établi une collaboration avec le laboratoire du Dr. Michel L Tremblay. Nous avons montré que le défaut de prolifération des lymphocytes TC-PTP-1- n'est pas dû à une propriété intrinsèque des lymphocytes mais plutôt à une population inhibitrice présente dans les splénocytes totaux. En effet, la purification des lymphocytes isolés à partir de la rate de souris TC-PTP-1- permet de rétablir leur prolifération. Par ailleurs, les signaux précoces (augmentation du calcium intracellulaire et phosphorylation sur résidus tyrosine) induits suite à une stimulation avec un anticorps anti-CD3 ne sont pas altérés dans les lymphocytes TC-PTP-1-. Nous nous sommes donc intéressés à caractériser la population inhibitrice présente dans la rate de souris TC-PTP-1-. Différentes populations de la rate des souris TC-PTP-1- ont été purifiées et testées pour leur capacité à inhiber la proliferation des lymphocytes T isolés à partir de la rate de souris TC-PTP+I+. Nous avons caractérisé phénotypiquement et fonctionnellement cette population inhibitrice. Nous avons montré qu'une population cellulaire enrichie en cellules Gr-1 + isolées de souris TC-PTP-/- supprime la prolifération de lymphocytes T stimulés par un anticorps anti-CD3. L'inhibition de la synthèse d'oxyde nitrique (NO) avec le L-NMMA, un inhibiteur d'iNOS, rétablit la prolifération des splénocytes totaux TC-PTP-/-. De plus, il y a une corrélation entre le niveau de NO sécrété et le degré de suppression de la prolifération cellulaire. La neutralisation de I'IFN-y avec un anticorps spécifique abolit presque complètement l'activité inhibitrice des cellules Gr-1+ et la sécrétion de niveaux élevés de NO. Enfin, l'inhibition de la prolifération cellulaire des lymphocytes T nécessite un contact cellule-cellule pour permettre une production suffisante de NO. Nos résultats démontrent aussi que les cellules Gr-1+de souris TC- PTP-/- présentent une sensibilité accrue à I'IFN-y et au LPS comparé aux cellules Gr-1+de souris TC-PTP+/+. Cette différence dans l'état d'activation des cellules est reflétée par une augmentation de l'expression du marqueur membranaire B7.1. Pris ensemble, nos résultats indiquent que la TC-PTP semble jouer un rôle de régulateur négatif lors de l'activation des cellules Gr-1+et lors de la signalisation induite par Jak/Stat.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Duplay, Pascale
Mots-clés libres: lymphocytes ; macrophages ; tyrosine ; phosphatase ; ptp ; phosphorylation
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 29 août 2014 03:13
Dernière modification: 14 déc. 2015 20:12
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2319

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice