Dépôt numérique
RECHERCHER

Maladies parodontales et obésité chez les enfants

Khosravi, Roozbeh (2008). Maladies parodontales et obésité chez les enfants Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 87 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Plusieurs études ont démontré une association entre l'obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires et les maladies parodontales chez les adultes (1). Malheureusement, les mécanismes biologiques potentiels derrière ces associations demeurent inconnus. Néanmoins, l'augmentation des adipokines (e.g., TNF-a) produites par le tissu adipeux suggère une présence de mécanismes inflammatoires semblables dans la pathophysiologie de ces maladies (2, 3). L'objectif de la présente étude est d'investiguer la possibilité que l'adiposité mesurée à l'aide de l'indice de masse corporelle (IMC) soit associée à la concentration de TNF-a dans le liquide créviculaire (LC) chez les enfants. De plus, nous désirons déterminer si cette relation est modulée par l'insuline à jeun (l'indicateur de la résistance à l'insuline). Cette étude transversale utilise des données préliminaires de l'étude cohorte QUALITY qui consiste en une étude longitudinale en cours concernant l'histoire naturelle de l'obésité chez des enfants québécois. L'échantillon consiste en 76 filles et 102 garçons âgés entre 8 à 10 ans qui présentent un risque d'obésité et qui demeurent dans les régions de Montréal et de la ville de Québec. Des échantillons de LC ont été prélevés à 1'aide de PerioPaper®. Le Periotron 6000® a été utilisé afin de déterminer le volume de chaque échantillon. Les concentrations de TNF-a ont été mesurées à partir d'échantillons combinés (N=4) pour chacun des enfants avec la méthode ELISA (RampD systems). La taille et le poids ont été mesurés à l'aide de procédures standardisées. L'IMC a été déterminé à partir de l'équation suivante: poids/taille2 (kg/m2 . L'IMC spécifique à l'âge et au sexe à été divisé en trois catégories, soit normal (premier 85% des valeurs IMC), surpoids (tranche de 85-95%) et obèse (supérieur à 95% des valeurs de l'IMC). Ces défmitions proviennent des courbes de croissance du US-CDC pour l'année 2000. L'insuline à jeun a été mesurée à partir d'échantillons sanguins des enfants. L'analyse des données inclut les analyses descriptives et la régression linéaire. Nos résultats suggèrent que l'obésité chez les garçons est associée à une augmentation de 37% des valeurs de TNF-a. Cette association a été considérablement atténuée lorsqu'on a inclut les valeurs d'insuline plasmatique dans le modèle. Ceci suggère possiblement un rôle modulateur de l'insuline plasmatique. Ces données supportent le lien entre 1'adiposité chez les enfants •et les concentrations de TNF-a. dans le LC.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Nicolau, Bélinda
Co-directeurs de mémoire/thèse: Tran, Simon
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: gingivite ; parodontite
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 11 févr. 2013 16:02
Dernière modification: 08 déc. 2015 15:22
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/225

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice