Dépôt numérique
RECHERCHER

Expression de récepteurs Ly49 inhibiteurs par différentes populations leucocytaires.

Perrée, Mathieu (2003). Expression de récepteurs Ly49 inhibiteurs par différentes populations leucocytaires. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 137 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Les récepteurs Ly49 murins constituent une grande famille de glycoprotéines de type II qui s'apparentent aux lectines de type C. Suite à leur interaction avec des molécules de classe 1 du complexe majeur d'histocompatibilité, ils peuvent, selon la structure de leurs portions transmembranaire et intracytoplasmique, activer ou inhiber l'activité fonctionnelle des cellules qui les expriment. Bien que le premier récepteur Ly49 ait été initialement identifié sur une lignée de cellules T, ces molécules sont surtout associées aux cellules NK. Cependant, on sait aujourd'hui que des récepteurs Ly49 inhibiteurs sont aussi exprimés sur des cellules NKT et certains lymphocytes T CD8+ mémoires. Le niveau d'expression des récepteurs Ly49 est modulé au cours de la différenciation cellulaire et également dans certaines conditions d'activation. Les travaux de différentes équipes, incluant ceux de notre laboratoire, ont établi que le niveau d'expression des récepteurs Ly49 détermine leur capacité de réguler l'activité cellulaire. Dans le présent travail, nous avons comparé l'expression de récepteurs Ly49 inhibiteurs sur les cellules NK et sur différentes sous-populations de cellules T. Nos résultats montrent que la taille des populations de cellules positives et le niveau d'expression des récepteurs Ly49 varient non seulement pour chaque récepteur considéré, mais qu'ils diffèrent aussi selon le type de cellules qui l'expriment. Nous avons évalué l'effet de l'interleuk.ine-2 (IL-2), l'IL-12 et l'IL-15 sur la modulation de l'expression des récepteurs d'inhibition reconnus par des anticorps qui réagissent avec Ly49A, C, Cil et G2. Les résultats démontrent que l'effet varie non seulement selon la cytokine utilisée, mais aussi selon le récepteur Ly49 étudié et le type de cellules qui l'expriment. Ces résultats suggèrent que les cytokines présentes dans l'environnement d'une cellule exprimant des récepteurs Ly49 pourraient donc être déterminantes dans la régulation de son activation en modulant l'expression de ses récepteurs Ly49 inhibiteurs, ce qui pourrait faire varier le niveau seuil auquel un signal d'activation serait perceptible. Dans la deuxième partie du travail, nous avons amorcé la caractérisation de l'expression d'un autre récepteur Ly49 potentiellement inhibiteur, soit Ly49B. Celle-ci avait été freinée jusqu'à ce jour en raison de la non disponibilité d'un anticorps spécifique à ce récepteur. Notre laboratoire ayant réussi à produire un tel réactif, nous avons pu établir que ce récepteur a une distribution très particulière. Nos travaux démontrent en effet que Ly49B est présent davantage dans la moelle osseuse que dans les autres organes. Contrairement aux autres récepteurs Ly49, Ly49B est surtout exprimé sur des cellules de la lignée myéloïde. Nous avons par ailleurs établi que son expression est fortement stimulée par l'IFNy. L'immunoprécipitation à partir de cellules Jurkat transfectées avec l'ADNe de Ly49B, d'une lignée de macrophages et de cellules fraîchement isolées de la moelle osseuse et de la cavité péritonéale de souris a confirmé que leur réactivité avec l'anticorps est bien due à la présence du récepteur Ly49B et non à une protéine différente exprimant un même épitope. De plus, cette protéine d'environ 90 kDa est exprimée sous forme d'homodimère à l'instar des autres membres de la famille Ly49. Nous n'avons pas réussi à déterminer le rôle que joue le récepteur Ly49B dans la régulation des fonctions des cellules myéloïdes. Toutefois, suite à une stimulation des cellules au pervanadate de sodium, nous avons pu observer le recrutement de la phosphatase SHP-1 prouvant ainsi la fonctionnalité de l'ITIM et le potentiel inhibiteur du récepteur Ly49B.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lemieux, Suzanne
Mots-clés libres: recepteur ; inhibiteur ; ly49 ; cellule ; nk ; histocompatibilite
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 13 mai 2014 18:25
Dernière modification: 18 déc. 2015 19:52
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2231

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice