Dépôt numérique
RECHERCHER

Effets d'un mélange de BPC sur la communication intercellulaire dans le foie chez le rat

Gauvin, Patrick (2005). Effets d'un mélange de BPC sur la communication intercellulaire dans le foie chez le rat Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 88 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Les biphényls polychlorés (BPC) sont des carcinogènes fortement rejetés dans l'environnement, principalement dans les milieux aquatiques. Depuis leur première utilisation en 1930, les diverses et multiples applications industrielles des BPC, de concert avec leur stabilité exceptionnelle, en font des produits considérablement bioaccumulables dans 1'environnement, car ils se dégradent difficilement. Ces polluants, dits épigénétiques, causent plusieurs effets biologiques chez les organismes vivants. Le développement de cancer, par la modulation de la communication entre les cellules au niveau des jonctions lacunaires, en est un exemple. Les travaux de ce mémoire visent à caractériser et à définir les effets d'un mélange de six congénères de BPC au niveau de la communication intercellulaire par l'étude de l'expression de la connexine 32 (Cx32) dans le foie de rats femelles. De plus, les travaux veulent caractériser l'impact du mélange de BPC sur la communication intercellulaire par les jonctions lacunaires et sur les protéines de ces jonctions intervenant dans cette communication, notamment par des analyses immunohistochimiques chez les lignées cellulaires MH1C1, MCF-7 et MCF-10A. La sélection des BPC utilisés pour les études chez le rat Spragues-Dawley femelle se base sur des études épidémiologiques de consommateurs de poissons contaminés. La durée des traitements des rats au mélange de BPC est de 41 et 90 jours, soit la durée typique d'une étude sous-chronique. Cependant, les résultats présentés dans ce manuscrit ne reflètent que le traitement des rats avec le mélange durant 90 jours. Une analyse des foies prélevés chez ces animaux a permis de déterminer par immunobuvardage de type Northern le niveau d'expression de la Cx32 des hépatocytes. Les résultats ont démontré une baisse significative de l'expression de l'ARNm de la Cx32 chez les hépatocytes des animaux traités quotidiennement durant 90 jours avec une dose totale de 3000 ug/kg (6 x 500 ug/kg) du mélange de BPC. L'étude in vitro des effets du mélange de BPC sur la communication intercellulaire a été effectuée à l'aide d'une lignée d'hépatocytes exprimant la Cx32 (MHICI) et deux lignées de cellules mammaires exprimant la Cx43 (MCF-7 et MCF-1OA). Les résultats obtenus par la technique du «Scrape loading dye transfert» (SLDT) ont démontré une perte de communication pour les cellules mammaires saines MCF-IOA ayant subies une exposition au mélange de BPC. Les analyses immunohistochimiques ont révélé que le mélange de BPC est en mesure de changer la localisation intracellulaire de la Claudine-! et de la Cx43, deux protéines de jonctions impliquées dans la communication intercellulaire. Les résultats démontrent que la délocalisation des protéines de la membrane vers le cytoplasme de la cellule dépend de la dose du mélange utilisée. Enfin, les résultats suggèrent que le mélange de BPC peut induire un changement du niveau protéique de la Cx43. Les modifications épigénétiques de ces protéines entraînées par la présence du mélange de BPC dans les cellules hépatiques et mammaires semblent donc venir moduler la communication intercellulaire. Ainsi, l'extrapolation des données mécanistiques recueillies dans ce travail, nous suggère que le mélange de BPC étudié peut engendrer une cancérogenèse de type épigénétique.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Charbonneau, Michel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Cyr, Daniel G.
Mots-clés libres: bpc ; cancerogenese ; cancer ; carcinogene
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 26 sept. 2013 14:42
Dernière modification: 08 déc. 2015 15:14
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/211

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice