Dépôt numérique
RECHERCHER

Rôle de la synthèse protéique dans la suppression de l’apoptose des neutrophiles humains par l’interleukine-15.

Bouchard, Amélie (2003). Rôle de la synthèse protéique dans la suppression de l’apoptose des neutrophiles humains par l’interleukine-15. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 117 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

L'interleukine-15 (IL-15) est une cytokine pro-inflammatoire connue pour retarder l'apoptose spontanée des neutrophiles humains par un mécanisme encore obscur. Les neutrophiles et l'IL-15 ayant un rôle important dans l'inflammation, nous nous sommes penchés sur le mécanisme causant le retard d'apoptose des neutrophiles par l'IL-15. Dans 1'étude présentée ici, nous démontrons que 1 'IL-15 induit la synthèse de novo de plusieurs protéines par les neutrophiles, dont une d'environ 23kDa qui semble être prédominante dans le milieu extracellulaire. Nous avons identifié cette protéine comme étant l'antagoniste du récepteur à l'IL-l (IL-IRa). Nous avons observé que l'IL-15 n'induit pas la production d'IL-la ni d'IL-B, laissant supposer que la sécrétion d'IL-IRa n'est pas liée à la modulation de la voie de l'IL-l chez les neutrophiles. De plus, nous démontrons que l'IL-IRa ne module pas directement le taux d'apoptose des neutrophiles, même à une concentration 250 fois plus élevée que celle mesurée dans le milieu extracellulaire. Contrairement au surnageant provenant de cellules cultivées en présence de GM-CSF, nous n'avons pu retarder l'apoptose des neutrophiles par l'ajout du surnageant des cellules stimulées à l'IL-15, démontrant que l'IL-15 ne module pas l'apoptose via la production d'un facteur soluble. L'ajout de cycloheximide montre que l'IL-15 retarde 1 'apoptose via la synthèse de novo de protéines intracellulaires, incluant la protéine anti­ apoptotique Mcl-1. Une protéine du cytosquelette, la vimentine, est également synthétisée de novo, mais pas la vinculine. Par conséquent, malgré que l'IL-15 soit reconnue comme étant une cytokine pro-inflammatoire, nos résultats indiquent que celle-ci peut aussi activer une boucle anti-inflammatoire, étant donné sa capacité à induire la synthèse de l'IL-IRa qui pourrait inhiber l'effet de l'IL-l sur d'autres cellules durant l'inflammation in vivo. De plus, cette cytokine semble avoir une action directe sur l'apoptose des neutrophiles via la modulation de la synthèse de protéines intracellulaires.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Girard, Denis
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: interleukine ; phagocytose ; apoptose ; neutrophile ; cytokine
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 15 mai 2014 18:58
Dernière modification: 18 déc. 2015 16:56
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2066

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice