Dépôt numérique
RECHERCHER

Facteurs de l'habitat physique influençant le comportement et la croissance des saumons atlantiques juvéniles (Salmo salar) des rivières Petite rivière Cascapédia et Bonaventure (Gaspésie, Québec).

Johnston, Patricia (2002). Facteurs de l'habitat physique influençant le comportement et la croissance des saumons atlantiques juvéniles (Salmo salar) des rivières Petite rivière Cascapédia et Bonaventure (Gaspésie, Québec). Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 105 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Malgré les nombreux ensemencements effectués dans la Petite rivière Cascapédia depuis plus de 20 ans, la production salmonicole de cette rivière atteint à peine le seuil de conservation. Ce n'est pas le cas des rivières avoisinantes (ex. : rivière Bonaventure) où la production de saumons est relativement importante. Parmi les multiples hypothèses proposées pour expliquer cette situation, celle d'un habitat limitant pour les saumons juvéniles a souvent été mentionnée, quoique peu étudiée. En effet, certains facteurs de l'habitat tels la température de l'eau et la disponibilité d'habitat hivernal, pourraient limiter la croissance et la survie des saumons juvéniles de cette rivière. L'objectif général de cette étude était d'évaluer l'influence de différents facteurs de l'habitat physique sur l'abondance, le comportement et la croissance des saumons atlantique juvéniles des rivières Petite rivière Cascapédia et Bonaventure. Il est connu que, durant l'été, les saumons juvéniles sont actifs durant la journée alors qu'à l'hiver, ils. sont actifs exclusivement durant la nuit. Un patron d'activité nocturne leur permet d'éviter les prédateurs diurnes à un moment de l'année où la température froide de l'eau ralentit leur vitesse de fuite. Par contre, la capacité des saumons juvéniles à localiser leur nourriture est fortement réduite dans l'obscurité. Sur les deux rivières à l'étude, les températures estivales de l'eau sont généralement froides, soit entre 8 et 12 °C. À ces températures, le patron d'activité adopté par les saumons juvéniles en milieu naturel n'est pas connu. Le premier objectif spécifique de ces travaux était de documenter le patron d'activité estival et automnal des saumons atlantique juvéniles des rivières Petite rivière Cascapédia et Bonaventure. Des plongées jour-nuit ont donc été effectuées de juin à octobre 2001 afin de déterminer si les juvéniles adoptaient un patron d'activité plutôt diurne ou nocturne selon la température de l'eau. Un suivi des températures de l'eau a permis de constater que la Petite rivière Cascapédia est généralement plus froide que la rivière Bonaventure. Les observations en plongée sur les deux rivières ont montré que les alevins (jeunes de l'année) étaient plutôt diurnes durant l'été mais qu'ils sont devenus nocturnes dès le début de l'automne. Cette transition s'est produite plus hâtivement à l'amont qu'à l'aval, selon le gradient longitudinal de température sur chacune des rivières. Les tacons (juvéniles de plus d'un an) ont adopté un patron d'activité nocturne durant toute la période d'étude. Ce patron d'activité était plus marqué chez les tacons de la Petite rivière Cascapédia que chez ceux de la rivière Bonaventure. Un tel patron d'activité chez les tacons était plutôt inattendu et suggère que la priorité de ces derniers n'était pas de croître mais plutôt d'éviter les prédateurs. L'effet d'un patron d'activité nocturne sur la dynamique de population est encore peu connu. Le deuxième objectif de cette étude était d'évaluer la présence de mortalité sélective en fonction de la taille chez les alevins durant la saison hivernale. Les données historiques d'inventaire ichtyologique suggèrent que alevins de la Petite rivière Cascapédia subissent une mortalité importante durant leur premier hiver. L'analyse d'otolithes a permis de tester l'hypothèse voulant que les alevins de petite taille soient sujets à une mortalité accrue comparativement aux individus de plus grande taille. La taille à l'éclosion et à l'émergence d'individus de la même cohorte prélevés sur les deux rivières, à l'automne 2000 et à l'été 200 1, ont été rétro-calculées. Une comparaison de la distribution des tailles rétro-calculées entre les deux échantillons de chaque rivière a été effectuée afin de détecter la présence de mortalité sélective. Les résultats indiquent la présence de mortalité sélective envers les petits alevins de la rivière Bonaventure tandis que sur la Petite rivière Cascapédia, la mortalité semble plutôt aléatoire durant la période hivernale. La comparaison de la distribution en taille des alevins des deux rivières à l'automne 2000, a montré que les alevins de la Petite rivière Cascapédia présentaient une taille moyenne supérieure à celle des alevins de la rivière Bonaventure. Une mortalité sélective estivale envers les petits alevins de la Petite rivière Cascapédia pourrait expliquer en partie cette différence.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Bergeron, Normand
Co-directeurs de mémoire/thèse: Dodson, Julian J.
Mots-clés libres: saumon atlantique; Salmo salar; habitat; croissance; comportement; Petite rivière Cascapédia
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 14 févr. 2014 14:20
Dernière modification: 20 nov. 2015 18:42
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/2059

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice