Dépôt numérique
RECHERCHER

Importance relative de l'eau et de la nourriture comme source de cadmium chez la larve de l'insecte Sialis velata (megaloptera).

Roy, Isabelle (1998). Importance relative de l'eau et de la nourriture comme source de cadmium chez la larve de l'insecte Sialis velata (megaloptera). Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 55 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (21MB) | Prévisualisation

Résumé

Le cadmium (Cd) est considéré comme un métal potentiellement dangereux pour les organismes qui y sont exposés. Des industries ont contribué, au cours des années, à relarguer de grandes quantités de ce métal dans l'environnement. Dans les écosystèmes aquatiques, une bonne façon de déterminer le niveau de contamination en Cd est l'utilisation d'organismes comme biomoniteurs. Les modèles de «biomonitoring» doivent reposer sur des faits biologiques et chimiques (i.e. qu'ils ont une base théorique). L'eau et la nourriture étant les deux voies d'accumulation du Cd chez les animaux aquatiques, pour mieux comprendre le phénomène de bioaccumulation, il est donc important de savoir quelle est la source principale de Cd pour ce prédateur, soit l'eau ou la nourriture. Dans le cadre de mes expériences, l'exposition des larves de S. velata à ces deux sources, séparement, a permis d'identifier la nourriture comme la voie principale d'accumulation du Cd. De plus, il a été remarqué que le site d'accumulation de Cd dans l'organisme était différent selon la source de métal; le Cd se trouvait principalement dans le tractus chez les larves exposées à de la nourriture contaminée et dans le corps chez les larves exposées au Cd dans l'eau contaminée. L'efficacité avec laquelle les larves de Sialis ont assimilé le Cd de leurs proies est approximativement de 50% et est similaire à ce que l'on mentionne dans la littérature pour d'autres prédateurs, comme des mites d'eau et certains crustacés. Ces résultats indiquent donc l'importance de considérer la nourriture comme source de cadmium dans les modèles de bioaccumulation; ils soulèvent aussi le fait que l'étude des mouvements du Cd dans une chaîne trophique en milieu aquatique ne doit pas être uniquement basée sur l'eau comme source de Cd pour les animaux lorsque l'on veut étudier la bioaccumulation de métal en laboratoire.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Hare, Landis
Mots-clés libres: cadium; bioaccumulation; aquatique; contamination; écosystème; larve; insecte; eau; nourriture; Sialis velata
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 11 févr. 2014 21:32
Dernière modification: 17 mars 2016 13:36
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1959

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice