Dépôt numérique
RECHERCHER

Utilisation d'indicateurs biologiques (Chironomides, ordre des diptères) et sédimentaires, dans le cadre de la reconstruction des variations paléoclimatiques durant l'Holocène, sur l'île de Southampton (Nunavut, Canada).

Rolland, Nicolas (2007). Utilisation d'indicateurs biologiques (Chironomides, ordre des diptères) et sédimentaires, dans le cadre de la reconstruction des variations paléoclimatiques durant l'Holocène, sur l'île de Southampton (Nunavut, Canada). Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en sciences de l'eau, 300 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (70MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette thèse présente pour la première fois, une étude paléolimnologique de l'île de Southampton (Nunavut, Canada). Basées sur des indicateurs biologiques (chironomides) et sédimentaires (XRF, analyses de grains, NCS), les séquences stratigraphiques de deux lacs localisés au nord-est de cette île, ont permis de reconstruire l'histoire environnementale de cette région depuis les 6000 dernières années. Suite à une période tumultueuse associée à un maximum thermique jusqu'à 4400 ans BP, cette région a connu une phase beaucoup plus stable de 3500 ans BP à aujourd'hui. Cet apparente stabilité a cependant été perturbée par des changements rapides mais non permanents, associés à un maximum thermique durant le médiéval (~AD 1160 à AD 1360) et un évènement de petit âge glaciaire (~AD 1360 à AD 1700). En complément de cette étude, une nouvelle fonction de transfert et un guide taxonomique ont été développés pour le nord-ouest du Québec. De plus, une méthode novatrice de récupération des capsules de chironomides à l'aide du kérosène a été testée avec succès. Dans un contexte de changements globaux et de modélisation climatique, cette thèse apporte de nouvelles données paléoclimatiques sur une région arctique peu étudiée, et contribue à l'effort de recherches scientifiques dans les régions limitrophes au Bassin de Foxe.

Abstract

This thesis presents a first paleolimnological study for two north-eastern Southampton Island (Nunavut, Canada) lakes. Biological (Chironomids) and sedimentological (XRF, grain size, CNS) analyses were carried out on stratigraphic sequences to reconstruct past environmental history of this region since the past 6000 years. Following an unstable period related to a Holocene Thermal Maximum that lasted until 4400 BP, this region shift to a more stable environment that lasted from 3500 BP until now. This relative. stability was however perturbed by short-lived events related to a Medieval Warming Period and a Little Ice Age that lasted from ~ AD 1160 to AD 1360 and ~ AD 1360 to AD 1700 respectively. Those paleoclimatic reconstructions were made possible with the development of a new transfer function for the northwestem Quebec. In order to refine the tools available for the chironomid laboratory analyses, this thesis successfully tested a new flotation technique using kerosene. A new taxonomic guide for the eastern part of Canada was also developed. As part of concerted studies around the Fox Basin region, this thesis provides important paleoclimatic data of a little known arctic region. With a now well accepted global warming, this thesis will benefit climate modeling and their ability to model past, present and future environmental changes.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Larocque, Isabelle
Co-directeurs de mémoire/thèse: Francus, Pierre; Hare, Landis
Mots-clés libres: paléolimnologie; paléoclimatique; holocène; indicateur biologique; chironomide; dipteres; sédimentaire; Southampton; Nunavut
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 17 févr. 2014 19:10
Dernière modification: 17 mars 2016 17:49
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1956

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice