Dépôt numérique
RECHERCHER

Le contrôle prédictif intégré des débordements de réseaux d'égouts unitaires: performance relative des méthodes de gestion quantitative et qualitative.

Rainville, Elizabeth (1996). Le contrôle prédictif intégré des débordements de réseaux d'égouts unitaires: performance relative des méthodes de gestion quantitative et qualitative. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 110 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB) | Prévisualisation

Résumé

Depuis les années soixante, la réduction de l'impact sur les milieux récepteurs des débordements de réseaux d'égouts unitaires par temps de pluie est devenue l'une des préoccupations majeures du domaine des sciences environnementales. Plusieurs stratégies de contrôle sont actuellement mises en application. Parmi celles-ci, le contrôle prédictif intégré des réseaux d'assainissement s'avère une solution des plus prometteuses. L'objectif principal de cette recherche est de déterminer s'il est plus efficace de gérer les égouts unitaires en fonction de la masse totale de polluants déversés plutôt qu'en fonction des volumes totaux déversés. Les essais sont effectués sur une partie du réseau d'égouts combiné de la Communauté Urbaine de Québec (CUQ), en utilisant un logiciel de simulation de contrôle en temps réel des débordements de réseaux unitaires. Les mesures de débits et de concentrations des matières en suspension (MES) d'un ensemble de sept pluies sont utilisées. Chaque stratégie de contrôle est testée pour chacune des pluies et les résultats des optimisations sont comparés entre eux afin d'évaluer la performance relative des deux méthodes de gestion. Ce travail démontre qu'il est possible d'obtenir un gain d'efficacité significatif lorsque les débordements de réseaux d'égouts unitaires sont gérés à l'aide d'un contrôle prédictif intégré minimisant la masse totale déversée plutôt que les volumes totaux déversés. Ce gain de performance peut être observé si l'objectif de contrôle vise la minimisation directe des impacts des débordements sur le milieu récepteur, en utilisant des poids environnementaux qui considèrent la sensibilité relative des différents points de rejets. Les résultats démontrent également qu'une gestion basée sur la masse déversée peut présenter une performance supérieure à celle obtenue en utilisant une gestion par rapport aux volumes lorsque les écarts d'amplitude entre les pollutogrammes associés aux régulateurs sont suffisamment prononcés.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Villeneuve, Jean-Pierre
Mots-clés libres: réseau d'égout; assainissement; polluant; déversement; débordement; pluie; précipitation; gestion; eau; rejet urbain; qualité; contrôle prédictif
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 17 févr. 2014 16:05
Dernière modification: 17 mars 2016 13:27
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1942

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice