Dépôt numérique
RECHERCHER

Analyse de l’activité protéolytique nette des liquides synoviaux de patients arthritiques résultant de l’équilibre entre les protéases actives et les inhibiteurs endogènes.

Simard, Nathalie (2004). Analyse de l’activité protéolytique nette des liquides synoviaux de patients arthritiques résultant de l’équilibre entre les protéases actives et les inhibiteurs endogènes. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 101 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Un des symptômes associés à l'arthrite est la destruction des tissus formant l'articulation. Ce phénomène est causé par l'action de protéases sur les macromolécules de la matrice extracellulaire (MEC). Dans des conditions physiologiques normales, 1'activité des protéases extracellulaires responsables de la dégradation des composantes de la MEC, telles que les métalloprotéases de la matrice (lvfMP), est contrôlée par l'action d'inhibiteurs naturels endogènes. De nombreuses études ont mis en évidences des niveaux anormalement élevés de protéases extracellulaires dans les liquides synoviaux et le sérums de patients atteints d'arthrite. Conséquemment, plusieurs efforts sont présentement déployés pour la synthèse de molécules favorisant l'inhibition de l'activité des MMP. Malheureusement, l'absence de méthode simple et efficace pour mesurer l'activité protéolytique nette (APN) dans les liquides biologiques constitue un obstacle majeur au développement d'inhibiteurs thérapeutiques. En effet, la plupart des méthodes conventionnelles utilisées pour détecter la présence des protéases ne tiennent pas compte des inhibiteurs naturels présents dans ces liquides. Afin de résoudre ce problème, nous avons employé le fluorescent activated substrate conversion assay (FASC). Cette méthode utilise des microsphères enrobées d'un substrat qui est lui-même couplé à la fluoresceine isothiocyanate (FITC). Le choix du substrat est basé sur la nature des protéases d'intérêt. Le FASC permet une mesure quantitative efficace et reproductible de l' APN par cytométrie en flux. Dans ce mémoire, nous avons montré que l'APN est plus élevée dans les liquides synoviaux des patients atteints d'une forme inflammatoire d'arthrite que dans ceux des patients atteints d'ostéoarthrite. De plus, chez les patients atteints d'une forme inflammatoire d'arthrite, l'APN est en corrélation avec le nombre de leucocytes recrutés au niveau de 1'articulation et la quantité de protéine C-réactive, ce qui suggère que l'inflammation joue un rôle clé dans la cascade protéolytique responsable de la destruction du cartilage. Cependant, le fait que la réduction du nombre de leucocytes infiltrés soit insuffisante pour diminuer 1'APN indique que des protéases sécrétées par d'autres cellules sont impliquées dans ce processus. Nous avons également déterminé que les métalloprotéases de la matrice (MMP) contribuent significativement à l'APN. Cette contribution est moindre dans les liquides synoviaux ayant une APN élevée en raison de la plus grande quantité d'inhibiteurs tissulaires des MMP (TIMP) retrouvée dans ces derniers. Puisque la production de TIMP est associée avec le nombre de leucocytes, ces résultats indiquent que ces cellules influencent le répertoire de protéases actives en induisant, directement ou indirectement, la production d'inhibiteurs de MMP ou de protéases. Dans l'ensemble, ces résultats illustrent pour la première fois la contribution de protéases dans la cascade protéolytique responsable de la dégradation du cartilage chez les patients atteints d'arthrite.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: St-Pierre, Yves
Mots-clés libres: osteoarthrite ; arthrite ; matrice extracellulaire; mmp
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 13 janv. 2014 15:41
Dernière modification: 16 déc. 2015 21:39
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1937

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice