Dépôt numérique
RECHERCHER

Optimisation de la déshydratation et du conditionnement de boues provenant de traitements primaires et secondaires d'effluents de papetières.

Proulx, Martine (1998). Optimisation de la déshydratation et du conditionnement de boues provenant de traitements primaires et secondaires d'effluents de papetières. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 124 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB) | Prévisualisation

Résumé

La mise en vigueur de nouvelles normes environnementales concernant le traitement des effluents a eu pour conséquence d'augmenter considérablement la production de boues primaires et secondaires pour l'ensemble des papetières au pays. Les travaux effectués dans le cadre de ce mémoire visaient principalement à améliorer le conditionnement et la déshydratation des boues générées par le traitement des eaux usées provenant des différentes divisions de Tembec à Temiscaming. Des essais à pleine échelle ont été réalisés sur le site de la compagnie Tembec afin de vérifier si la performance de divers produits sous différentes conditions d'opérations permettait d'atteindre les principaux objectifs soient d'atteindre un siccité finale élevée des boues ainsi qu'une bonne rétention des solides. Il s'est avéré que les résultats de la compagnie Diachem étaient nettement supérieurs en ce qui concerne le coût de conditionnement par tonne, la siccité finale des boues ainsi que la qualité des filtrats (capture des solides). L'évaluation s'est avérée difficile à effectuer en raison des différentes conditions d'opération telles que les déversements qui se produisent de temps à autre dans l'usine ainsi que des hypothèses qui ont dû être posées au niveau du bilan de masse. De la sciure de bois a été ajoutée comme aide à la déshydratation des boues lors d'un essai à pleine échelle avec les équipements en place sur le site à Témiscaming. Les valeurs de siccité finale des boues ont été en moyenne de 30,2% lorsque le dosage habituel de polymère était utilisé, de 27,3% pour un dosage réduit de polymère et de 26,7% lorsque la sciure de bois était ajoutée à la sortie de la table de gravité. L'essai n'a donc pas démontré de gain au niveau de la siccité des boues lorsque la sciure a été ajoutée. Il serait intéressant de voir l'impact de l'ajout de la sciure mélangée de façon plus homogène c'est-à-dire dans le réservoir de mélange des boues. Il serait nécessaire d'apporter des modifications majeures pour les futurs essais à pleine échelle en ce qui concerne l'évaluation des performances. La période accordée pour réaliser les essais s'est avérée insuffisante pour pouvoir réaliser le plan de travail établi au départ. Les ressources affectées à ce projet, tant au niveau du personnel que de l'équipement, étaient nettement insuffisantes. Aussi, certains équipements n'étant pas calibrés ou installés correctement engendrent des erreurs au niveau de l'analyse des résultats. Des analyses en continu sont nécessaires pour permettre d'établir ou de vérifier des relations entre les différents paramètres. Les essais réalisés en laboratoire avaient pour objectif de tenter de trouver des alternatives pour la réduction des coûts reliés à la déshydratation des boues. Il s'est avéré qu'une augmentation du pH des boues n'améliore pas le drainage. L'ajustement du pH des boues à 3 a permis d'augmenter de façon significative le drainage des boues pour les dix premières secondes en comparaison avec le pH initial de 5.6. Une augmentation de la température des boues a engendré une augmentation du volume d'eau drainé pour les dix premières secondes.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Tyagi, Rajeshwar Dayal
Mots-clés libres: boues; déshydratation; effluent; pâte et papier; industrie; traitement; eaux usées
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 14 févr. 2014 21:06
Dernière modification: 17 mars 2016 13:35
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1935

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice