Dépôt numérique
RECHERCHER

Ciblage de molécules apoptotiques à des allogreffes.

Larocque, Sylvie (2004). Ciblage de molécules apoptotiques à des allogreffes. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 82 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Les sites immunoprivilégiés sont protégés du système immunitaire, grâce en partie à l'expression de FasL qui induit l'apoptose des cellules T auto-réactives pénétrant ces sites. En ciblant spécifiquement FasL à des allogreffes, il serait possible de créer de sites immunoprivilégiés artificiels pour permettre l'acceptation de greffes sans l'usage d'immunosuppresseurs. Ce projet de Maîtrise consistait à générer des molécules apoptotiques capable de cibler spécifiquement des allogreffes afin de les protéger du système immunitaire. Un anticorps spécifique aux CMH 1 des souris donneuses utilisées dans un modèle de rejet d'allogreffe a été produit et des scFvs de différente valence ont été générés à partir de cet anticorps. Il a été démontré que l'expression basale de ce scFv était toxique aux bactéries car le promoteur du vecteur d'origine était fuyant. Il s'est aussi avéré que le peptide signal présent sur ce vecteur était inefficace pour l'expression périplasmique et menait à l'accumulation en corps d'inclusions. La construction de différents vecteurs a permis d'obtenir un rendement supérieur. L'utilisation d'oligonucléotides dégénérés lors de l'amplification par PCR des chaînes variables du scFv B8-24-3 a mené à la substitution d'acides aminés affectant la stabilité du scFv. La réintroduction de la séquence germinale a permis d'augmenter le rendement. Les scFvs stabilisés ont été fusionnés à la portion extracellulaire de FasL et transfectés en cellules eucaryotes rendues résistantes à l'apoptose grâce à l'expression d'un mutant dominant négatif de FADO généré lors de ce projet. L'oligomérisation de FasL étant essentielle à son activité biologique, deux moyens ont été préconisés pour son oligomérisation, soit l'altération de la valence du scFv et l'usage d'un motif de trimérisation. Des tests d'apoptose ont confirmé l'activité apoptotique des chimères. Des analyses restent à être effectuées afin d'évaluer le degré d'oligomérisation du FasL recombinant produit. Les outils nécessaires sont disponibles afin de procéder aux analyses in vitro et éventuellement évaluer le potentiel de ces molécules pour induire l'immunoprivilège artificiel in vivo.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Denis, François
Mots-clés libres: molecule ; apoptotique ; allogreffe
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 16 déc. 2013 19:21
Dernière modification: 16 déc. 2015 21:34
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1906

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice