Dépôt numérique
RECHERCHER

Effets des UV-B sur la cinétique de libération des métaux traces (Cd) complexés par la matière organique.

Néron, Roxanne (1999). Effets des UV-B sur la cinétique de libération des métaux traces (Cd) complexés par la matière organique. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 101 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

La disparition continue de la couche d'ozone a provoqué un accroîssement de la radiation UV-B sur les milieux aquatiques. Par conséquent, l'importance des effets directs et indirects des UV -B sur ces milieux a également augmenté. Cette étude s'est donc intéressé plus particulièrement aux processus photochimiques liés aux substances humiques. Lors de la photooxidation des substances humiques par les UV-B, les métaux complexés seraient libérés sous la forme d'ion métallique libre, M²⁺. Ainsi, la concentration de ce dernier devrait s'accroître avec la dose UV-B, augmentant également sa biodisponibilité. Le but de cette étude était donc de quantifier cette libération de l'ion métallique libre (Cd²⁺) en fonction de la dose UV-B reçue par les échantillons. De plus, cette libération a été mise en relation avec la production de carbone inorganique. L'intensité de la lampe UV -B utilisée a été mesurée à l'aide de l'actinométrie. D'ailleurs, cette intensité s'est révélé comparable à celle du soleil. Quant au dosage de l'ion libre, il a été réalisé à l'aide d'une méthode utilisant une résine échangeuse d'ions. La technique a été calibrée pour déterminer les concentrations de cadmium libre à un pH de 6,7 et à une force ionique de 10 mM. La cinétique de la libération de l'ion métallique est une courbe exponentielle saturante avec l'équation suivante: Δ[Cd²⁺] = 2,0 [l_exp(-O,Ol9[doseUV-B) ]. Quant à la production de carbone inorganique, elle est linéaire avec l'équation suivante: CID = 0,141 doseUV-B + 3,319. Comme les courbes cinétiques de ces réactions sont différentes, il s'est avéré impossible de les mettre en relation. Par contre, cela indique probablement que les groupements fonctionnels mis en jeu sont différents pour les deux processus. La production de carbone inorganique proviendrait de la décarboxylation des groupements carboxyliques aliphatiques des acides fulviques tandis que celle de l'ion métallique, des groupements carboxyliques aromatiques ou des groupements thiols. La conséquence réelle de cette libération de l'ion métallique est difficile à juger. En effet, cette étude a été réalisée à l'aide d'un milieu simple composé seulement d'acides fulviques contrairement au milieu naturel où l'on retrouve également des acides humiques. De plus, le brassage de l'épilimnion et l'apport de nouvelle matière organique diminuent peut-être l'importance de cette libération. Cependant, si elle se produisait réellement en milieu naturel, elle pourrait devenir de plus en plus préoccupante, surtout si la dégradation de la couche d'ozone se poursuit.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Auclair, Jean-Christian
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: UV-B; ion métallique; carbone; métaux traces; milieu aquatique; photochimie
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 11 févr. 2014 16:44
Dernière modification: 25 nov. 2015 15:12
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1874

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice