Dépôt numérique
RECHERCHER

Mise à l'échelle et projections futures des précipitations extrêmes journalières hivernales en Californie pour différents scénarios climatiques utilisant la distribution généralisée des valeurs extrêmes avec des covariables atmosphériques.

Klein, Iris Maria (2012). Mise à l'échelle et projections futures des précipitations extrêmes journalières hivernales en Californie pour différents scénarios climatiques utilisant la distribution généralisée des valeurs extrêmes avec des covariables atmosphériques. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 118 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans ces travaux de maîtrise, nous utilisons la distribution généralisée des valeurs extrêmes (GVE), avec des variables atmosphériques comme covariables dans les paramètres de la distribution, afin de produire des projections futurs des précipitations extrêmes à l'échelle locale. Le choix des covariables approprié est basé sur une analyse de corrélation linéaire. Les variables atmosphériques utilisées sont simulées par un Modèle Couplé Océan-Atmosphère de Circulation Générale (AOGCM), tenant compte des changements climatiques (CC). Des variables atmosphériques provenant des réanalyses et des observations de précipitations quotidiennes des stations météorologiques sont utilisées pour le développement, la calibration et la validation d'un modèle statistique. Les simulations AOGCM sont utilisées pour produire des projections futures. Plusieurs simulations de trois différents scénarios d'émissions futures nous permettent d'évaluer la variabilité et la plage d'incertitude dans les projections. Le modèle est appliqué aux précipitations quotidiennes maximales hivernales pour les stations de la côte ouest des États-Unis (Californie), une région qui est connue pour ses régimes de précipitations non-stationnaires. La statistique de déviance nous sert comme critère de décision pour déterminer pour quels paramètres et à quel niveau les covariables doivent être incluses. L'humidité spécifique et la vitesse verticale de l'air sont proposées comme meilleurs prédicteurs de la région, et intégré linéairement dans le paramètre de position du modèle GVE. Les résultats donnent une tendance d'accroissement des valeurs de retour pour le 21ème siècle de tous les scénarios: environ 5.0% pour les scénarios A2 et AlB et environ 2.6% pour le scénario Bl. Ces changements sont accompagnés d'une forte variabilité et les différences plutôt petites entre les scénarios.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Ouarda, Taha B.M.J.
Co-directeurs de mémoire/thèse: Zhang, Xuebin
Mots-clés libres: précipitation hivernale; climat; covariable atmosphérique; modèle GVE; valeurs extrêmes; AOGCM; États-Unis; Californie; précipitations extrêmes; régionalisation
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 17 févr. 2014 21:47
Dernière modification: 20 nov. 2015 19:40
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1793

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice