Dépôt numérique
RECHERCHER

Régulation des interactions cellule-cellule dans l'hépatocancérogenèse induite par l'hexachlorobenzène chez le rat

Plante, Isabelle; Charbonneau, M.; Cyr, D.G. (2007). Régulation des interactions cellule-cellule dans l'hépatocancérogenèse induite par l'hexachlorobenzène chez le rat Bulletin de la Societe Zoologique de France , vol. 132 , nº 1-2. p. 23-30.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

L’hexachlorobenzène (HCB), un polluant environnemental, est un agent cancérigène épigénétique. Un mode d’action reconnu pour ces substances épigénétiques est l’inhibition de la communication intercellulaire s’opérant via les jonctions lacunaires (GJIC). Ces dernières sont formées d’un ensemble de canaux composés de protéines appelées connexines (Cxs). Il a été démontré qu’une exposition à l’HCB rend les rats femelles plus susceptibles que les mâles au développement de tumeurs hépatiques. Nos travaux ont démontré que (1) les niveaux hépatiques basaux de Cx32 étaient plus bas chez les femelles que chez les mâles, (2) l’HCB inhibe la GJIC uniquement chez les femelles traitées à l’HCB par rapport aux femelles témoins, en inhibant la transcription et la traduction des connexines hépatiques, et (3) les changements des interactions intercellulaires induits par l’HCB sont concomitants à l’activation de la voie de l’Integrin-linked kinase (ILK). En conclusion, cette recherche a permis de démontrer que l’HCB prédispose les femelles rats au développement du cancer du foie en inhibant les interactions cellule-cellule, vraisemblablement en activant la voie de l’ILK.

Type de document:
Mots-clés libres: cell-cell interactions; HCB, rattus; hepatocarcinogenesis. kinase pathway
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 18 nov. 2013 20:20
Dernière modification: 11 janv. 2017 19:02
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1784

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice