Dépôt numérique
RECHERCHER

Réponse des macrophages murins exposés à des métaux lourds

De Gagné, Julie (2005). Réponse des macrophages murins exposés à des métaux lourds Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en sciences expérimentales de la santé, 134 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Parmi les polluants environnementaux reconnus pour leur toxicité et leur propagation à travers le monde, les métaux lourds sont certainement d'une première préoccupation. Depuis que 1'humain est exposé à des métaux toxiques, les effets potentiels de ces métaux sur le système immunitaire méritent une évaluation. Des études démontrent que les métaux lourds peuvent induire des effets immunomodulateurs tels que l'augmentation de la susceptibilité à des agents infectieux, l'apparition de maladies néoplasiques ainsi que de maladies auto-immunes. Afin de se protéger de cette agression, la cellule fabrique des molécules riches en groupements thiols (cystéines, glutathion, métalloprotéines), qui sont capables de neutraliser les métaux en les liant. Dans le présent travail, nous avons tout d'abord évalué la toxicité des métaux lourds (CdCh, CH 3HgCl, HgCh, SeC4 et ZnCh) suite à des expositions in vitro avec des macrophages. Les tests de viabilité cellulaire et de phagocytose par cytométrie de flux ont été utilisés afin d'évaluer les effets de ces xénobiotiques sur la viabilité et la capacité à phagocyter des macrophages, la phagocytose étant une fonction importante de ces derniers. Nous avons déterminé l'effet de l'activation des macrophages sur la courbe de toxicité des métaux. Nous avons d'abord pu vérifier notre protocole d'activation des macrophages préalablement activés par la Concanavaline A, en suivant 1'augmentation de 1'expression du CMH Il. Pour ce qui est de l'effet de l'activation cellulaire, nous avons remarqué, pour la plupart des métaux, que les cellules stimulées phagocytent plus que les cellules non stimulées. Par la suite, nous avons déterminé si l'effet protecteur de l'activation est lié à des différences de niveaux intracellulaires de thiols. Nous avons aussi observé que les macrophages ayant subie une activation préalable à l'exposition aux métaux lourds ont une augmentation considérable du niveau intracellulaire en thiols.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Fournier, Michel
Mots-clés libres: metaux ; polluant ; toxicite ; macrophage
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 25 sept. 2013 18:07
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:55
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/178

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice